44 personnes arrêtées pour corruption présumée au Venezuela

44 personnes arrêtées pour corruption présumée au Venezuela

1 minute, 15 seconds Read

Au moins 44 personnes arrêtées lors d’une opération anti-corruption au Venezuela.

Venezuela.- Le procureur général Tarek William Saab a annoncé dimanche l’arrestation d’une quarantaine de personnes dans le cadre d’une vaste opération anti-corruption liée à la compagnie pétrolière publique Petroleos de Venezuela (PDVSA).

« À ce jour, le ministère public a procédé à l’arrestation de 44 individus liés aux différents complots de corruption qui cherchaient à détourner l’économie nationale portant atteinte à la communauté en général », a écrit le Procureur sur son compte Twitter.

Les personnes arrêtées -fonctionnaires, hommes d’affaires- risquent jusqu’à 30 ans de prison. Elles sont accusées « d’appropriation ou de détournement de biens publics, de trafic d’influence, de blanchiment d’argent, d’association de malfaiteurs et de trahison.

Les biens saisis seront confisqués par l’État, a fait savoir Tarek William Saab. Même s’il n’a pas révélé le montant des détournements présumés, les chiffres avancés par les médias vénézuéliens font état de “3 milliards de dollars”.

Cette opération anti-corruption qui a débuté le 17 mars dernier a déjà entraîné la démission du ministre du Pétrole Tareck El Aissami, jusque-là considéré comme un homme clé du pouvoir et visé par des sanctions américaines.

44 personnes arrêtées pour corruption présumée au Venezuela

En savoir plus:

L’équipe féminine haïtienne en Turquie pour disputer deux matchs de préparation

Lot atik