Affaire Vinicius: six arbitres VAR virés, sept fans arrêtés par la police

Affaire Vinicius: six arbitres VAR virés, sept fans arrêtés par la police

2 minutes, 17 seconds Read
Affaire Vinicius: six arbitres VAR virés, sept fans arrêtés par la police

Affaire Vinicius: six arbitres en charge de la VAR virés, sept fans arrêtés par la police.

Vinicius a été victime d’insultes racistes dimanche dernier lors de la rencontre opposant le FC Valence à son club du Réal Madrid. Le dossier du footballeur brésilien a pris une autre ampleur depuis le lundi 22 mai. La Fédération espagnole a frappé fort en virant pour faute grave six arbitres en charge de la VAR lors de la rencontre tandis que la police espagnole a procédé à l’arrestation de sept personnes dans le cadre de cette affaire qui défraie la chronique à l’échelle mondiale. Le club Madrilène a aussi porté plainte par devant la justice.

En effet, la fédération espagnole a licencié pour faute grave six arbitres en charge de la VAR lors de la rencontre entre le Real Madrid et Valence. Cette décision ne concerne pas les chants racistes mais plutôt l’échauffourée entre le footballeur brésilien et quelques joueurs du FC Valence au cours de laquelle il s’est fait étrangler par Hugo Duro et a été expulsé en fin de match alors que la VAR n’a pas réagi.

Par ailleurs, trois jeunes ont été arrêtés à Valence après cette affaire. Ils sont suspectés d’avoir proféré des insultes racistes à l’encontre du brésilien. Lors du match, un supporteur a traité le Madrilène de mono qui signifie singe en castillan.
Toutefois, le Conseil supérieur des sports (CSD) espagnol continue d’analyser les images à sa disposition pour formellement identifier les fautifs, a rapporté France Info.

À Madrid, quatre autres fans ont été interpellés par la police pour des faits remontant à Janvier lors du derby entre les deux clubs de Madrid. Ces individus sont soupçonnés d’avoir pendu un mannequin à l’effigie de Vinicius en janvier avant le match entre le Real et l’Atletico. Selon les journaux, le délit de haine est invoqué.

Le club Madrilène pour soutenir son attaquant vedette a porté plainte par devant la justice espagnole au lendemain du scandale qui frappe le football espagnol avec le dossier de Vinicius. Le Real Madrid s’est appuyé sur le motif juridique du délit de haine. “Ces faits constituent une atteinte directe à notre modèle de coexistence de notre Etat de droit social et démocratique”,a insisté le Real Madrid.

Après la rencontre, Vinicius a reçu le soutien de plusieurs footballeurs et d’autres personnalités à travers le monde dont Mbappé, Rafael Leao, son coach en club entre autres.

Affaire Vinicius: six arbitres VAR virés, sept fans arrêtés par la police

En savoir plus:

Don de 17 motocyclettes: la demande a été faite par la PNH, déclare l’ambassadeur Fabrice Mauries

Lot atik