Ariel Henry a offert un cocktail en l’honneur de Helen La Lime en fin de mission en Haïti

3 minutes, 11 seconds Read
Ariel Henry a offert un cocktail en l’honneur de Helen La Lime en fin de mission en Haïti

Le premier ministre Ariel Henry a offert un cocktail en l’honneur de la cheffe du BINUH en Haïti, Helen La Lime, en fin de mission.

Accompagné de son ministre des affaires étrangères, Jean Victor Généus, le premier ministre Ariel Henry a offert ce vendredi 24 mars 2023, un cocktail en l’honneur de la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Haïti et cheffe du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), Helen La Lime en fin de mission, remplacée par María Isabel Salvador nommée le 1er mars dernier par le secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

En effet, Mme Helen La Lime a été nommée cheffe du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) en octobre 2019. Bien avant d’occuper cette fonction, elle était la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Haïti. Le premier ministre Ariel Henry sur Twitter a salué le travail de madame La Lime qui selon lui a permis l’aboutissement du consensus du 21 décembre dernier. “Grâce au travail de Mme La Lime et au soutien qu’elle a apporté à des facilitateurs nationaux, nous avons pu aboutir à la signature du Consensus du 21 décembre 2022”, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le chef du gouvernement haïtien a aussi rappelé que c’est grâce à la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Haïti que le pays est doté d’un Haut Conseil de la Transition. “C’est également grâce, entre autres, à son opiniâtreté, que nous avons aujourd’hui un Haut Conseil de la Transition qui travaille la main dans la main avec le gouvernement pour arriver à remettre la démocratie sur les rails”, a-t-il rappelé pour louanger ses mérites.

Toutefois, le mandat de Helen La Lime prendra fin dimanche prochain, soit le 26 mars, date à laquelle María Isabel Salvador rentrera en fonction comme nouvelle Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en Haïti et cheffe du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH).

Rappelons que madame Helen La Lime était souvent critiquée par les acteurs de l’opposition sous la présidence du défunt Jovenel Moïse. Ils reprochaient à la cheffe du BINUH son soutien au pouvoir de Moise. À cette époque, les manifestants n’avaient jamais raté une occasion pour la dénoncer et lancer des propos grossiers à son encontre.

Notons que Madame Helen La Lime avant de rejoindre l’ONU a eu une carrière au sein du service diplomatique des États-Unis, où elle a occupé des postes de responsabilité, notamment en qualité d’ambassadrice en Angola (2014-2017) et de Directrice de la communication au Commandement des forces des États-Unis en Afrique (AFRICOM) en Allemagne (2011-2013).

De 1996 à 2011, elle a occupé divers postes au Département d’État, notamment en tant que chef de mission adjointe à l’ambassade des États-Unis en Afrique du Sud (2008-2011), de Consule générale des États-Unis au Cap, en Afrique du Sud (2006-2008), d’ambassadrice des États-Unis au Mozambique (2003-2006), de chef de mission adjoint à l’ambassade des États-Unis au Maroc (2001-2003) et au Tchad (1996-1999). De 1999 à 2003, elle a été directrice et directrice adjointe du Bureau des affaires de l’Afrique centrale au sein du Département d’État.

Elle a obtenu une maîtrise à la National Defence University de Washington ainsi qu’une licence en langues et en linguistique à Georgetown University, également à Washington. Outre l’anglais, Mme La Lime parle couramment le français, l’espagnol et le portugais.

En savoir plus:

Ariel Henry réaffirme son engagement à renforcer les organismes de contrôle de l’État

Lot atik