Ariel Henry « prendra » des mesures pour inciter les femmes à se porter candidates aux prochaines élections

2 minutes, 51 seconds Read
Ariel Henry « prendra » des mesures pour inciter les femmes à se porter candidates aux prochaines élections

Lancement de l’Alliance des plateformes d’organisations de femmes pour la promotion de la participation politique des femmes : le Premier ministre Ariel Henry promet de prendre des mesures fortes pour encourager la participation des femmes aux prochaines élections.

En marge de sa participation au lancement officiel de l’Alliance des plateformes et réseaux d’organisations de femmes pour la promotion de la participation politique des femmes et le leadership féminin ce lundi, le Premier ministre Ariel Henry a promis que son gouvernement prendra des dispositions pour encourager les femmes à participer aux prochaines élections.

Dans une série de publications sur le réseau social Twitter, le Premier ministre Ariel Henry a adressé des messages de soutien à cette Alliance, créée sous le leadership de ONU-Femmes. « Je souhaite vivement que cette Alliance prenne corps et rassemble, autant que faire se peut, le maximum d’organisations autour de cet objectif commun d’intégration davantage de femmes dans la politique du pays, et ce, à tous les niveaux », souhaite-t-il.

Dans la même veine, M. Henry assure que son gouvernement entend collaborer avec l’Alliance ainsi que d’autres structures œuvrant dans le domaine de la gouvernance inclusive et la lutte contre les violences faites aux femmes. « Vous pouvez compter sur nous. Car vos objectifs sont également les nôtres. Ensemble, nous pouvons œuvrer pour un changement profond dans les mentalités, dans les comportements et dans notre façon d’approcher la question du genre en politique », promet-il.

Le chef du gouvernement assure également que lors des prochaines élections, son gouvernement prendra des mesures pour inciter les femmes à se porter candidates. « A l’occasion des prochaines élections qui seront organisées dans les mois qui viennent, dès que les problèmes de sécurité seront résolus, mon gouvernement prendra des mesures incitatives fortes pour encourager les femmes à se porter candidates », promet-il.

L’Alliance pour des plateformes et réseaux d’organisations de femmes pour la promotion de la participation politique des femmes et le leadership féminin a été lancée officiellement ce 27 mars à l’hôtel Montana, à Pétion-ville. Des personnalités comme la ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes Sofia Loréus, la représentante de ONU-Femmes, Marie Goretti Nduwayo, la Coordonnatrice Résidente des Nations Unies Ulrika Richardson, l’Ambassadeur d’Espagne en Haïti, Sergio Cuesta, l’ambassadeur du Canada accrédité en Haiti Sébastien Carrière, l’ambassadeur de France en Haïti, Fabrice Mauriès, la présidente du HCT Mirlande Manigat, l’ex-ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Marjory Michel, entre autres, ont pris part à cette cérémonie.

Cette alliance est composée de 11 plateformes et réseaux pour ses débuts. Il s’agit entre autres du Réseau des Femmes Candidates pour Gagner Ganette Galliotte (RFCG), du Réseau national des femmes candidates (RENAFECA), de la Plateforme des Femmes Haïtiennes pour la Reconstruction du pays, de la Plateforme pour la Participation Citoyenne des Femmes (PPCF), Fédération nationale des femmes maires d’Haïti (FENAFEMH), représentée par Rosemila Petit-Frere, de Karavan Fanm pou Chanjman représentée par Yolette Mengual, de Ligue Haitienne des Femmes pour le Renouveau LIHFER), représentée par Pedrica Saint-Jean.

En savoir plus:

« Haïti a besoin d’une intervention internationale », admet le vice-président de la Commission européenne

Lot atik