Ariel Henry réaffirme son engagement à renforcer les organismes de contrôle de l’État

Ariel Henry réaffirme son engagement à renforcer les organismes de contrôle de l’État

3 minutes, 19 seconds Read

15e anniversaire de l’Inspection générale des finances (IGF) : le PM Ariel Henry réaffirme son engagement à renforcer les organismes de contrôle de l’État.

A l’occasion de la célébration du 15e anniversaire de création de l’Inspection générale des finances (IGF), entité du Ministère de l’économie et des finances (MEF), ce vendredi 24 mars 2023, le premier ministre Ariel Henry a réitéré la détermination de son gouvernement à renforcer les organismes de contrôle de l’Etat.

Accompagné de plusieurs ministres de son cabinet notamment celui de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, celui de la Planification et la coopération externe, Ricard Pierre, mais aussi de la cheffe du BINUH en fin de mission, Helen La Lime, entre autres, le chef du gouvernement haïtien a participé au salon d’exposition marquant les quinze ans de fonctionnement de l’Inspection générale des finances (IGF).

Dans son discours de circonstances, le Premier ministre Ariel Henry a fait savoir que sa présence au Salon de l’exposition de l’inspection générale des finances témoigne de sa détermination à privilégier l’audit, l’inspection et l’évaluation des ressources financières dans l’ensemble de l’administration publique. « Cette démarche concourt à une meilleure gestion et utilisation des deniers publics destinés à améliorer les conditions de vie de la population », a-t-il déclaré.

M. Henry a en outre indiqué que son gouvernement se réjouit de constater qu’en dépit de la crise multidimensionnelle que traverse le pays, certaines parmi les entités de contrôle de l’État s’acquittent valablement des missions qui leur sont assignées. « Chaque institution, chaque corps investi du pouvoir de contrôle doit s’engager résolument sur la voie tracée par les lois, les décrets ou les arrêtés qui les ont constitués. Les hésitations d’hier doivent faire place aujourd’hui à plus de détermination dans l’application des textes », a-t-il recommandé.

En ce qui concerne la reddition des comptes, le Premier ministre Henry a appelé les Haïtiens à une véritable révolution culturelle. « L’obligation de rendre des comptes doit représenter une des préoccupations majeures communes à tous les dirigeants publics ou privés et à tout citoyen investi de pouvoir confié par des tiers. Ceci vaut tant pour la gestion des ressources financières de l’État que pour la gouvernance politique en général », a-t-il souligné, annonçant au passage que son gouvernement va mettre en place dans les jours prochains l’Organe de Contrôle de l’Action Gouvernementale, prévu dans l’accord du 21 décembre 2022.

Le chef de la Primature a souligné que les « actions ponctuelles sans lendemain ne peuvent en aucun cas constituer une stratégie de reconquête de notre avenir et de renaissance d’une administration publique soumise aux contrecoups de nos turbulences ». « Seule la constance, l’application, la compétence, la probité professionnelle et la synergie dans les actions sont à même de nous faire entrevoir une Haïti débarrassée de ses vieux démons », a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a adressé des félicitations aux fonctionnaires de l’IGF pour le travail accompli depuis toutes ces années, pour le rôle de diffuseur des vertus de la bonne gouvernance dont ils se font les apôtres, pour les multiples avis et conseils qu’ils donnent aux institutions de l’administration publique et leur résilience dans ce contexte de plus en plus difficile.

Le Premier ministre Henry en a profité pour assurer les responsables de l’IGF du soutien de son gouvernement dans ce noble combat pour la restauration de la dignité haïtienne et de la capacité d’action de l’État.

Ariel Henry réaffirme son engagement à renforcer les organismes de contrôle de l’État

En savoir plus:

Deux responsables de l’agence espagnole de coopération seront en Haïti ce week-end

Lot atik