Assassinat de Jean Dominique : 23 ans après, des associations journalistes dénoncent le refus de rendre justice

2 minutes, 21 seconds Read
Assassinat de Jean Dominique : 23 ans après, des associations journalistes dénoncent le refus de rendre justice

Ce lundi 3 avril 2023 marque le 23e anniversaire de l’assassinat crapuleux du journaliste Jean Léopold Dominique, PDG de Radio Haïti Inter, et du gardien de la station, Jean Claude Louissaint. Dénonçant un déni de justice, l’Association des Journalistes Haïtiens et SOS Journalistes pressent les autorités compétentes à œuvrer pour que les auteurs de ce double assassinat soient identifiés puis déférés devant les juridictions judiciaires compétentes.

Port-au-Prince, le 3 avril 2023. – Il y a 23 ans jour pour jour ce lundi, des hommes armés enlevaient la vie du célèbre journaliste et commentateur politique Jean Léopold Dominique et celle du gardien de la station Jean Claude Louissaint.

Depuis, la justice ne parvient pas encore à rendre justice aux familles des victimes. l’Association des journalistes haïtiens, à travers une note, se dit choquée du fait que les criminels courent toujours les rues alors que le SOS Journalistes s’insurge contre le fait que le dossier, qui se trouve depuis 9 ans à la Cour de Cassation, n’ait pas pu suivre son cours normal.

L’AJH enjoint une fois de plus les journalistes à faire preuve de solidarité, plus que jamais, afin que ce cycle de l’impunité néfaste, particulièrement pour la corporation cesse, et que les auteurs et co-auteurs de l’assassinat de Jean Léopold Dominique et de Jean-laude Louissaint puissent enfin être jugés.

De son côté, SOS Journalistes appelle la Cour de Cassation à plancher d’urgence sur le dossier de Jean Léopold Dominique pendant devant elle depuis déjà trop longtemps.

L’association dirigée par Joseph Guyler C. Delva dit souhaiter que la Cour de Cassation se prononce sur le dossier dans un délai raisonnable, dans un élan de rupture avec le règne infernal de l’impunité qui ne cesse d’engendrer catastrophes et calamités pour les Haïtiens, souligne un communiqué de cette structure dont copie a été acheminée à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI) .

Par ailleurs, SOS Journalistes et AJH interpellent les autorités judiciaires du pays sur la nécessité d’élucider les multiples cas d’assassinats de journalistes qui sont toujours dans les tiroirs, et redorer du coup le blason de la justice haïtienne.

Les cas d’assassinat des journalistes Diego Charles, Rospide Pétion, Antoinette Duclair, Tess Garry, Néhémie Joseph figurent parmi les dossiers des travailleurs de la presse tués par balles qui sont en souffrance dans les tiroirs de la justice haïtienne.

Jean Allens Macajoux

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Assassinat de Jean Dominique : 23 ans après, des associations journalistes dénoncent le refus de rendre justice est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik