Assassinat de Jovenel Moïse: l’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable devant un tribunal fédéral des Etats-Unis

Assassinat de Jovenel Moïse: l’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable devant un tribunal fédéral des Etats-Unis

1 minute, 34 seconds Read
Assassinat de Jovenel Moïse: l’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable devant un tribunal fédéral des Etats-Unis

Assassinat du président Jovenel Moïse: l’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable devant un tribunal fédéral des Etats-Unis

L’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable, ce mardi 10 octobre, devant un tribunal fédéral des Etats-Unis à Miami d’avoir conspiré avec d’autres personnes en Haïti et dans le sud de la Floride pour tuer le président Jovenel Moïse. Il reconnait devant le tribunal qu’il a participé à une réunion clé avec des commandos colombiens le 6 juillet 2021, la veille de l’attaque suivi de l’assassinat, rapporte le journal flordien Miami Herald.

 

L’ancien sénateur, Joseph Joel John, qui avait été arrêté et détenu en Jamaïque avant d’être emmené à Miami, a reconnu devant les agents du FBI qu’il avait rencontré certains co-conspirateurs juste avant qu’ils “ne se lancent dans la mission de tuer le président Jovenel Moïse”. Il a admis également avoir aidé à obtenir des véhicules et tenté de se procurer des armes à feu pour l’opération.

 

Il a plaidé coupable de conspiration en vue de fournir un soutien matériel pour tuer le président d’Haïti et de conspiration en vue de tuer ou d’enlever une personne en dehors des États-Unis.

Après l’homme d’affaire Rodolphe Jaar et l’officier retraité de l’armée colombienneGermán Alejandro Rivera Garcia l’ancien sénateur est le troisième des 11 personnes poursuivies aux Etats-Unis qui est passé aux aveux dans cette affaire. Rodolphe Jaar a été condamné à vie et Germán Alejandro Rivera Garcia risque lui aussi la prison à vie. La justice ne s’est pas encore prononcée sur la sentence de John Joël Joseph.

Assassinat de Jovenel Moïse: l’ancien sénateur John Joël Joseph a plaidé coupable devant un tribunal fédéral des Etats-Unis

À lire aussi :

LANSE-HAÏTI mande aktè yo swiv ekzanp popilasyon Wanament lan pou rezoud kriz peyi a

Lot atik