Athlé : Richardson veut rattraper le temps perdu au meeting de Los Angeles

2 minutes, 12 seconds Read

Sha’Carri Richardson, grande espoir du sprint américain, à l’élan stoppé en 2021 par un contrôle positif à la marijuana alors en proie à des problèmes personnels, s’est dit déterminée à rattraper le temps perdu, vendredi, à la veille du meeting de Los Angeles.

«J’ai vécu une période difficile et traversé beaucoup d’épreuves. J’ai dû apprendre beaucoup, j’ai dû grandir beaucoup aussi, mûrir», a déclaré l’Américaine de 23 ans en conférence de presse.

«J’ai dû comprendre que, quoi qu’il arrive à l’extérieur, mon entourage proche et les autres personnes qui me soutiennent, me comprendront toujours. Je ne suis donc pas de retour, je suis meilleure. Ces dernières années, je vous ai montré à tous ce dont je suis capable. C’était juste moi qui me mettais en travers de mon propre chemin», a-t-elle ajouté.

Richardson semble en effet retrouver le vent en poupe, après deux années difficiles. Elle a réalisé la meilleure performance de l’année sur 100 m en 10 sec 76 lors de l’étape de la Ligue de Diamant à Doha le 5 mai, à quatre centièmes de son record personnel. En avril, elle avait couru encore bien plus vite (10.57) en Floride, mais le vent soufflait trop fort dans son dos pour que ce chrono soit homologué.

Tant et si bien que celle qui restait également sur une impressionnante victoire sur 200 m en 22.07 à Nairobi, il y a quinze jours, s’affirme comme une des grandes favorites du sprint aux Championnats du monde de Budapest en août.

En 2021, elle avait été privée de Jeux olympiques à Tokyo, à cause d’un contrôle antidopage positif au cannabis, juste après avoir fait sensation lors des sélections olympiques américaines, en courant en 10.64 (encore avec l’aide du vent) en demi-finale, avant de remporter la finale.

Son retour sur les pistes fut un échec l’an passé, puisqu’elle échoua à se qualifier pour les Mondiaux de Eugene (Oregon).

«J’ai toujours eu les ingrédients nécessaires pour être l’athlète que je sais pouvoir être. Mais l’année dernière, j’étais en colère. Je voyais rouge partout où j’allais. Et j’allais faire en sorte que tout le monde le ressente aussi», a-t-elle reconnu.

«Aujourd’hui, je veux que tout le monde, où que j’aille, me voit telle que je suis réellement. Que je sois en train de courir ou assise ici en train de parler» aux médias, a-t-elle conclu.

The post Athlé : Richardson veut rattraper le temps perdu au meeting de Los Angeles appeared first on Haiti24.

Lot atik