Au Japon, un mort et deux disparus dans des pluies torrentielles

2 minutes, 43 seconds Read

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Japon ont fait un mort, deux disparus et une trentaine de blessés, ont annoncé, samedi 3 juin, des responsables de l’archipel, où des milliers d’habitants avaient été appelés à évacuer vendredi. Les autorités japonaises ont appelé à l’extrême vigilance « face aux risques de glissements de terrain, d’inondations et de rivières en crue » provoqués par la tempête tropicale Mawar, auparavant classée comme typhon.

Dans le centre du pays, une équipe de sauveteurs « a trouvé un homme d’une soixantaine d’années dans une voiture submergée » dont la mort a été ensuite confirmée, a déclaré un responsable municipal de Toyohashi, dans le département d’Aichi. Dans l’Ouest, dans le département de Wakayama, où plusieurs cours d’eau sont sortis de leurs lits, des recherches sont en cours pour retrouver un homme et une femme portés disparus.

Au total, six personnes ont été grièvement blessées et 24 autres présentaient samedi matin des blessures légères, a précisé l’Agence de gestion des incendies et des catastrophes naturelles japonaise.

Des recommandations d’évacuation – assorties du niveau maximum d’alerte – avaient été émises vendredi, mais ont été rétrogradées samedi avec l’affaiblissement des précipitations. De nouvelles consignes ont été cependant adressées aux habitants vivant près de Tokyo samedi matin en raison des risques d’inondations.

Risque accru par le réchauffement climatique

Pendant que plusieurs villes, dont Toyohashi et Koshigaya sur la côte ouest, enregistraient en vingt-quatre heures des records de précipitations, l’Agence de gestion des incendies et des catastrophes naturelles a demandé aux habitants de se tenir « sur un pied d’alerte » compte tenu du risque de « glissements de terrain, de débordements des rivières et d’inondations de zones en basse altitude ».

Quelque 4 000 foyers des départements proches de la capitale ont été privés de courant, selon le réseau d’électricité de Tokyo, mais celui-ci a été en grande partie rétabli quelques heures plus tard. Le trafic des trains à grande vitesse (Shinkansen) a été temporairement suspendu entre Tokyo et Nagoya avant de reprendre à la mi-journée, selon la compagnie ferroviaire JR.

En 2021, de fortes pluies avaient déclenché un glissement de terrain dans la station balnéaire d’Atami, dans le centre du pays, qui avait tué 27 personnes. Trois ans plus tôt, 200 personnes avaient déjà perdu la vie dans des inondations et des glissements de terrain dans l’ouest du pays.

Selon les scientifiques, le réchauffement climatique intensifie le risque de pluies violentes au Japon, les masses d’air chaud transportant plus de vapeur.

La tempête Mawar était encore classée comme typhon lorsqu’elle s’est violemment abattue, à la fin de mai, sur l’île américaine de Guam, déracinant des arbres, emportant des maisons et privant temporairement d’électricité des dizaines de milliers d’habitants.

Le Monde avec AFP

The post Au Japon, un mort et deux disparus dans des pluies torrentielles appeared first on Haiti24.

Lot atik