Brésil : la justice enquête sur Bolsonaro à la suite de l’assaut contre Brasilia, son ex-ministre de la Justice arrêté

1 minute, 23 seconds Read

Brésil : la justice enquête sur Bolsonaro à la suite de l’assaut contre Brasilia, son ex-ministre de la Justice arrêté

La justice brésilienne avance dans son enquête à la suite des attaques perpétrées contre plusieurs institutions étatiques de Brasilia le 8 janvier dernier. L’ancien ministre de la justice de Jair Bolsonaro a été interpellé samedi tandis que l’ancien président fait désormais partie des suspects pour son présumé lien avec ce dossier.

Anderson Torres, ex-ministre de la Justice de Jair Bolsonaro, a été interpellé le samedi 14 janvier à l’aéroport de Brasilia alors qu’il revenait d’un voyage aux États-Unis. Cette arrestation s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur les émeutes perpétrées par les partisans de l’ancien président Bolsonaro la semaine écoulée. L’ancien ministre est soupçonné de connivence avec les émeutiers.

Brésil : la justice enquête sur Bolsonaro à la suite de l’assaut contre Brasilia, son ex-ministre de la Justice arrêté

Quant à Bolsonaro, il a été inclus dans l’enquête menée par le juge de la Cour suprême Alexandre de Moraes. L’ancien président avait incité ces émeutes en diffusant sur les réseaux sociaux une vidéo «mettant en cause la régularité de l’élection présidentielle de 2022», selon la justice brésilienne. Des accusations démenties par les avocats de l’ancien chef de l’État.

Rappelons qu’en seulement quelques jours, plus de 1200 émeutiers ont été incarcérés. Ils risquent jusqu’à 30 ans de prison pour « terrorisme », selon les informations communiquées par le gouvernement de Lula Da Silva.

En savoir plus:

Le Dr Prospère Charles réagi sur l’ajout du GTS aux signataires de l’accord du 21 décembre

Lot atik