Clermont-Leicester : Scott plante deux fois, le réveil tardif des Auvergnats

3 minutes, 25 seconds Read

TOPS/FLOPS – Un match fou avec neuf essais et des trois-quarts en jambes mais aussi des regrets pour les Clermontois : retrouvez les Tops et Flops de Clermont-Leicester (29-44).

TOPS

Les deux équipes au rendez-vous

Une victoire 44 à 29 pour Leicester. Cinq essais à quatre pour les Anglais. Les spectateurs du Marcel-Michelin, à défaut de voir une victoire, ont pu apprécier du grand rugby, avec beaucoup de beau jeu, énormément d’intensité, des courses folles et des gestes techniques de haute volée. Entre des Auvergnats, qui devaient s’imposer à domicile, et piqués dans leur orgueil, et des Tigers qui voulaient frapper fort pour assurer une qualification, ce match était fort en enjeu, et cela s’est vu sur le carré vert.

Des arrières anglais flamboyants

Les trois-quarts des Tigers ont eu des jambes de feu non loin des volcans auvergnats. Un essai de l’ailier Harry Simmons (30e) et un autre du centre Dan Kelly quelques minutes plus tard (34e), mais Matt Scott est celui qui a été le plus en vue. Le centre écossais de 33 ans s’offre un doublé au Marcel Michelin. Quelques secondes après le coup d’envoi, il intercepte parfaitement la passe d’Anthony Belleau sur la ligne médiane pour filer seul dans l’en-but (3e) et ouvrir le score. En début de deuxième période, Matt Scott conclut une sublime action collective amenée après une touche sur les 22 clermontois (44e) et vient répondre à l’ASM qui venait de planter (42e).

Jauneau répond présent, Raka allume les mèches

Le gamin n’a pas eu peur pour sa première à la maison. Titularisé pour la première fois au Marcel-Michelin, Baptiste Jauneau a su guider les siens. Et ce à 19 ans. Le jeune demi de mêlée français a toujours été dans le rythme, adroit, juste, proche des rucks, et bien inspiré. Il a d’ailleurs été élu homme du match. Comme leurs homologues anglais, les trois-quarts clermontois ont su se mettre à leur évidence. Et à ce petit jeu-là, c’est Alivereti Raka qui s’est le mieux illustré. L’ailier de l’ASM n’a cessé de se proposer et a été tranchant sur ses appuis et dans ses courses. Il est notamment à l’origine des deuxième et troisième essais clermontois grâce à de belles percées.

FLOPS

Trop de fautes tuent le match

Clermont n’aura pas à chercher bien loin pour trouver les raisons de sa défaite. En premier lieu, l’indiscipline. À domicile, les Jaune et Bleu ont connu un premier acte proche de la catastrophe. Des fautes de main de toutes parts et des joueurs dépassés dans les mêlées, duels et les rucks. Les Auvergnats se mettent à la faute à dix reprises lors de ces 40 premières minutes. Le troisième ligne Fritz Lee sanctionné d’un carton jaune à la demi-heure de jeu pour un plaquage dangereux sur Ben Youngs.

Les Jaunards auront des regrets

Une indiscipline qui coûte cher aux Auvergnats qui pourront nourrir des regrets. Les joueurs de Jono Gibbes sont revenus en deuxième période avec de bien meilleures intentions et ont planté deux essais au retour des vestiaires. Toujours derrière au score, les Jaune et Bleu ont collé leurs adversaires sans jamais parvenir à les dépasser. Des espoirs pendant tout le match avant de craquer en fin de rencontre et encaisser un 10-0 dans les cinq dernières minutes. Il ne reste que le point du bonus offensif pour se consoler.

Nouveau coup dur pour Clermont

Déjà privé de son meilleur élément avec la blessure de Damian Penaud, l’ASM Clermont devra sans doute se passer également d’Adrien Pélissié. Le talonneur de 32 ans, cantonné à un rôle de remplaçant cette saison, est sorti après seulement quatre minutes de jeu, après s’être blessé au genou droit lors d’une mauvaise chute. Remplacé par Etienne Fourcade, auteur du deuxième essai.

The post Clermont-Leicester : Scott plante deux fois, le réveil tardif des Auvergnats appeared first on Haiti24.

Lot atik