Clôture des deux journées scientifiques de la BRH autour des échanges sur les nouvelles recherches et découvertes

2 minutes, 26 seconds Read

La banque de la République d’Haiti qui a lancé le Fonds pour la recherche et le développement (FRD) a mis fin à la première édition des journées scientifiques organisées les 24 et 25 mai 2023. À cette occasion, les porteurs des projets de recherches appliquées dans diverses disciplines financés par le Fonds ont présenté au public les premiers résultats de leurs travaux.

Dans son discours de circonstances, le directeur général de la banque centrale et du Fonds BRH pour la recherche et le développement (FRD), Ronald Gabriel a fait savoir que ces deux journées leur ont permis d’engager une conversation ouverte, publique avec une équipe plus large et passionnée d’acteurs de changement. Conversation qui nous permet, dit-il d’avancer dans la contribution á un relèvement du niveau de dialogue dans notre communauté, à la promotion d’un autre narratif, plus inspirant, plus utile et donc plus prometteur.

M. Gabriel en s’adressant aux participants de tout horizon précise qu’il a été mis en évidence l’existence d’une source intarissable de solutions concrètes, exploitables et faisables à nos problèmes de déficit de production nationale, de médicaments ou de besoin de renforcement de la résilience aux changements climatiques.

“Ces sessions ont été aussi un témoignage de la volonté des hommes et des femmes scientifiques haïtiens à mettre à contribution leur savoir et leur savoir-faire au service de l’innovation et du développement économique et social du pays. La passion et l’intérêt qui ont animé les échanges sont les mêmes qui portent l’équipe du FRD à poursuivre à bien sa mission. Nous ressortons de ces deux journées, davantage déterminés à renforcer le FRD”, a -t-il déclaré.

Le FRD a des visés très nobles comme celle de freiner la déperdition de nos talents, nos diplômés. Le directeur général de la banque centrale et du Fonds BRH pour la recherche et le développement (FRD), Ronald Gabriel a plaidé pour la mise en place des mécanismes et la création des conditions pour les retenir.

En ce sens, a-t-il ajouté, le Fonds BRH pour la recherche et le Développement est un bien public qui souhaite contribuer à la production du savoir, à la diffusion de connaissance. Mais, il revient aux acteurs nationaux, de tous les secteurs de la société de s’engager à exploiter les investissements consentis dans la formation du capital humain par le soutien à la recherche scientifique et à l’innovation.

Le Fonds BRH pour la recherche et le développement (FRD) a déjà procédé au financement de 12 projets, couvrant au moins 15 domaines de recherche au niveau de neuf départements, à hauteur d’environ 211 millions de gourdes.

Clôture des deux journées scientifiques de la BRH autour des échanges sur les nouvelles recherches et découvertes

En savoir plus:

Salvador: à la suite du déploiement des 5 000 soldats et 500 policiers, les meurtriers du policier ont été arrêtés

Lot atik