Coupe de France : «La Coupe est un toboggan pour propulser le club plus haut» pour l’entraîneur de Chambéry

1 minute, 15 seconds Read

Cédric Rullier a des regrets mais veut se servir de cette expérience.

Cédric Rullier, entraîneur de Chambéry, éliminé en 16es de finale de la Coupe de France par Lyon :

«On peut être fier de nous surtout sur la performance en seconde période. Nous avons changé quelques détails sur nos trois offensifs. Nous avons gêné l’OL mais en Coupe de France quand on a cinq niveaux d’écart en faveur de l’équipe professionnelle qui marque en premier après dix minutes de jeu, cela fait la différence. Si nous avions marqué en premier, nous aurions pu les faire douter car nous savions qu’ils n’étaient pas au mieux mentalement.

Nous nous étions préparés à l’ambiance d’un grand stade. Mais c’est sûr que si nous avions pu jouer à Chambéry dans un petit stade devant 3.000 personnes et sur un terrain gras, nous aurions pu les mettre en difficulté. Cela peut changer les choses, bien sûr. J’ai trouvé Lyon assez serein à partir du moment où ils ont marqué. J’aurais bien aimé les faire douter en marquant un but même pour revenir à 2-1. Maintenant, la Coupe est un toboggan qui doit permettre au club de se propulser un peu plus haut, en N2 d’ici les deux prochaines saisons».

The post Coupe de France : «La Coupe est un toboggan pour propulser le club plus haut» pour l’entraîneur de Chambéry appeared first on Haiti24.

Lot atik