Décès de Kenia Civil: le Centre Hospitalier de la Place mis sous scellés par le commissaire Ronald Richemond

2 minutes, 38 seconds Read

Décès de Kenia Civil: le Centre Hospitalier de la Place a été mis sous scellés par Ronald Richemond, commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Cayes.

Accompagné d’un juge de paix, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Cayes, Ronald Richemond, a placé sous scellés le Centre Hospitalier de la Place, dans le cadre de l’enquête relative à la mort de la patiente Kenia Civil dans l’enceinte de cet hôpital.

Le chef de la poursuite a pris cette mesure après avoir requis à l’administration une vidéo de la salle de réception au moment de l’arrivée de la patiente et après avoir invité le directeur médical, l’infirmière de garde et l’agent de sécurité. Le centre médical n’a pas donné suite à la demande à l’invitation du commissaire qui a décidé de prendre cette mesure et décerner des mandats d’amener à l’encontre des responsables de l’hôpital.

Décès de Kenia Civil: le Centre Hospitalier de la Place mis sous scellés par le commissaire Ronald Richemond

“Nous avons débarqué ici lundi pour rencontrer les responsables de l’hôpital, ils nous avaient dit qu’ils seraient là mais ils n’ont pas été présents. Par la suite, nous leur avons donné un rendez-vous au parquet, ils n’ont pas mis les pieds”, a déclaré le commissaire Richemond.

Le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Cayes a aussi souligné que les responsables n’ont pas envoyé au parquet la vidéo de la salle de réception au moment de l’arrivée de la patiente. “Yo prefere di yo gen videyo a, yo pale de videyo a nan radyo Karayib men lajistis pa kabap genyen videyo a nan men l.”

En ce sens, Ronald Richemond a fait savoir que le parquet a décidé de prendre des mesures conservatoires pour faire la lumière autour de ce dossier. “Nous avons écrit à la Direction Générale de l’immigration pour interdire au Docteur Thony Jean Louis et à sa femme de quitter le pays. Nous avons décerné des mandats d’amener contre eux.

Par ailleurs, dans un communiqué en date du 25 mai, le Centre Hospitalier avait démenti l’information faisant croire que la patiente avait été refusée pour des raisons financières. “La patiente était arrivée dans un état de mort apparente avec des épisodes d’apnée. Ses signes vitaux et saturation en oxygène étaient imprenables. Elle est décédée dix (10) minutes après une tentative de réanimation par le staff médical”, peut-on lire dans cette note.

La mort de la jeune demoiselle avait suscité la colère des internautes sur les réseaux sociaux critiquant cet hôpital d’avoir priorisé l’argent avant la vie d’une personne. Les parents et proches de la défunte ont fait savoir que l’hôpital l’avait refusé pour 4 000 gourdes.

En savoir plus:

Haïti médaillée d’or au Championnat du monde de Taekwondo à Baku, une 1ère dans une compétition de cette envergure depuis 1973

Lot atik