Duo Mbappé-Griezmann, hommages aux retraités, penalty arrêté de Maignan : les mots de Deschamps après le carton des Bleus

Duo Mbappé-Griezmann, hommages aux retraités, penalty arrêté de Maignan : les mots de Deschamps après le carton des Bleus

5 minutes, 30 seconds Read

Le sélectionneur de l’équipe de France, forcément satisfait par la victoire des siens (4-0) contre les Pays-Bas, s’attend à une confirmation lundi contre l’Irlande.

Au Stade de France

Le bilan d’une soirée idyllique

« Une soirée parfaite ? Je ne sais pas mais c’était une très belle soirée avec cette ambiance, le stade plein et une entame très bonne. On a été très efficace avec cette première période très appliquée. La finir à 3-0 ce n’est pas rien. Cela nous a amenés à gérer en seconde période tout en continuant à être dangereux. Et Mike (Maignan) a arrêté le penalty. C’est vrai, la soirée a bien commencé et s’est bien clôturée. C’est un très bon début pour nous dans cette phase de qualifications, face à cet adversaire, même si je ne vais pas occulter qu’il leur manquait des joueurs importants. Cela ne doit pas enlever le mérite à l’équipe de France. »

Le match abouti de Kolo Muani

«Kolo est en pleine confiance. Il a cette capacité de déplacement, de percussions, de dribbles. Il y avait une bonne intelligence entre les trois joueurs offensifs, avec Kingsley (Coman) et Kylian (Mbappé), qui n’ont pas de position fixe. Ça a créé beaucoup de difficultés pour l’adversaire. Avec cette qualité de vitesse en plus, ça a été une très bonne chose dans notre animation offensive. Kolo a été très intéressant dans tout ce qu’il a fait, il a cette facilité de course, dans le dribble, il est capable de décrocher, d’être dans la profondeur, de jouer sur un côté ou l’autre… il confirme après sa Coupe du monde. Il est très intéressant, c’est un profil différent d’Olivier Giroud ou Marcus Thuram»

Kylian Mbappé et Antoine Griezmann JB Autissier / PANORAMIC

Le joli duo Mbappé-Griezmann, symbole d’une entente parfaite

« Heureusement, je ne sais pas ce qui se dit ou s’écrit (sur la déception de Griezmann au sujet du capitanat). Entre ce qui se passe et la réalité… Ce sont deux joueurs qui s’entendent bien, qui ont toujours bien fonctionné ensemble et qui ont le même objectif: que l’équipe de France continue d’être performante. La déception (de Griezmann) a duré deux minutes. Antoine, avec Kylian, il n’y a pas le moindre souci, comme l’ensemble du groupe d’ailleurs. Toutes les ondes positives que ce groupe a dégagées depuis lundi, l’essentiel c’était de les retranscrire sur ce match-là. Est-ce que c’est un symbole? Peut-être pour vous. C’est une très bonne chose en tout cas. Ils peuvent être passeur, buteur, cela amène de la diversité. C’est plus difficile pour l’adversaire de nous bloquer quand le danger peut venir d’un peu partout.»

Ce qu’il pense de la « génération Mbappé »

« La jeune génération, je la prends avec ses côtés positifs. Ils veulent tout, toute de suite, j’avais déjà entendu en 2018 que les jeunes voulaient prendre le pouvoir… Ils ne se posent pas de questions, à 18 ans, ils vont dans les grands clubs à l’étranger, ce sont des compétiteurs et ont des relais à prendre (en équipe de France avec le départ des anciens). Ils ont des codes différents, des centres d’intérêt différents, quand il chante (lors des bizutages) je ne comprends pas tout (sourire). Il faut s’adapter, et ce n’est pas à eux de le faire, mais au staff. Ils ont un gros potentiel, ont besoin d’être encadrés. Ils ont tout pour être au haut niveau et n’ont pas envie de perdre de temps. Cela demandera confirmation. »

La réussite de Maignan, décisif sur penalty

« C’est Mike, je n’avais pas le moindre doute sur sa capacité à répondre présent. Que ce soit sur ses qualités de gardien de but, son mental, car c’est un leader, j’ai totale confiance en lui. Cela s’est très bien passé, en plus avec ce penalty arrêté (en fin de match, devant Depay). Je n’avais aucune inquiétude. Faire un match comme ça, tout de suite, remplacer Hugo (Lloris), ce n’est pas évident, mais il a tout pour prendre le relais. »

Sa vision sur Konaté-Upamecano

« Ils sont jeunes tous les deux mais jouent à Liverpool et au Bayern Munich. La Coupe du monde leur a fait énormément de bien. Ils se connaissent, ont leurs habitudes, sont complémentaires mais sur le potentiel individuel, ce sont deux très bons défenseurs, rapides, forts dans le duel et pas embêté avec le ballon. Cela fait beaucoup de qualité. Ils l’assument. Au stade de France, 80.000 personnes, ça n’a pas d’emprise. Cela demande une confirmation, mais ils sont déjà compétitifs. »

Son regard sur le potentiel des Bleus

« La barre est haute (avec les anciennes générations). C’est un match de rentrée, face aux Pays-Bas, malgré des absents, avec le côté émotionnel d’être-là (au Stade de France). Ce groupe dégage beaucoup de forces, mais il faut toujours être vigilant. Sur le potentiel, il y a un réservoir important, pas à tous les postes, et une vraie force collective. J’y tiens et il faut le garder. »

Les hommages aux anciens salués avant le match

« J’étais dans le vestiaire (au moment de l’hommage), et après ils (Lloris, Mandanda, Varane, Matuidi) sont venus nous voir à l’issue du match. J’ai pu discuter avec chacun d’entre eux et même s’il y a de la pudeur de leur part, cela restera leur vestiaire. Les revoir là, après de longues années dans le groupe, c’est spécial. Ils avaient le sourire, sont fiers de ce qu’ils ont eu et d’autres prendront le relais. C’était important de leur rendre hommage dans un Stade de France archi-comble. C’était une très belle soirée. »

The post Duo Mbappé-Griezmann, hommages aux retraités, penalty arrêté de Maignan : les mots de Deschamps après le carton des Bleus appeared first on Haiti24.

Lot atik