Équipe de France : Camavinga défend Todibo après la polémique lors de la minute de silence

1 minute, 46 seconds Read
Jean-Clair Todibo à l’entraînement avec l’équipe de France en mars 2023. Federico Pestellini / Panoramic

LE SCAN SPORT – Accusé d’avoir ri lors de la minute de silence lors de Pays-Bas – France, Jean-Clair Todibo a été défendu par son coéquipier Eduardo Camavinga.

Une minute de silence s’est tenue avant le match entre les Pays-Bas et la France, remporté par les Bleus (1-2) le vendredi 13 octobre à Amsterdam. Durant ce bref hommage à Dominique Bernard, enseignant tué à Arras lors d’un attentat terroriste, ainsi qu’aux centaines de récentes victimes du conflit israélo-palestinien, Jean-Clair Todibo a été aperçu esquissant un sourire sur le banc.

On ne sait pas ce que regardait fixement le défenseur et remplaçant des Bleus, ni ce qui a pu déclencher ce timide rire. Interrogé à ce sujet lors d’un point-presse dimanche, Eduardo Camavinga a tenté d’éteindre le début de polémique. «Je n’ai pas trop été mis au courant de tout ça, mais il faut savoir que JC (Jean-Clair Todibo) est une bonne personne. La chose a été mal interprétée, tout simplement», a soutenu le milieu tricolore de 20 ans.

À VOIR AUSSI – «On a fait le job», assure Jonathan Clauss après la victoire des Bleus face aux Pays-Bas (1-2)

Todibo, 23 ans et joueur de l’OGC Nice, avait été appelé en renfort par Didier Deschamps suite au forfait de William Saliba. Sur l’attentat à Arras, Camavinga a partagé son désarroi : «C’est triste. En plus, ça s’est passé dans une école. Un professeur a été tué mais ça aurait pu être un membre de nos familles, de nos entourages. La seule chose que je peux faire, c’est envoyer mes condoléances à sa famille, leur dire que je suis avec eux. Ce sont des faits qui ne font pas plaisir à entendre, on espère que tout ça va s’arrêter.»

The post Équipe de France : Camavinga défend Todibo après la polémique lors de la minute de silence appeared first on Haiti24.

Lot atik