FFF: enquête ouverte contre Noël Le Graët pour harcèlement moral et sexuel

2 minutes, 53 seconds Read
Noël Le Graët, patron du football français. Baptiste Autissier / PANORAMIC

Le président de la Fédération française de football est visé par une enquête. Sa position est plus que jamais fragilisée.

L’étau se resserre de plus en plus autour de Noël Le Graët. Le patron du football français, mis en retrait de sa fonction par le Comité exécutif de la FFF mercredi dernier jusqu’aux conclusions de l’audit diligenté par le ministère des Sports, se retrouve désormais visé par une enquête.

Une enquête pour harcèlement moral et harcèlement sexuel a été ouverte lundi à la suite du signalement pour «outrage sexiste» visant le président de la Fédération française de football, a indiqué mardi le parquet de Paris. L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Ce signalement a été effectué après le témoignage de Sonia Souid, agente de plusieurs internationales françaises, recueilli par les auditeurs de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), selon le quotidien Le Monde. Cette dernière a publiquement dénoncé la semaine dernière, auprès du quotidien L’Équipe et sur RMC, le comportement jugé sexiste de celui qui préside la FFF depuis 2011. «Il m’a dit en tête à tête, dans son appartement, très clairement, que si je voulais qu’il m’aide, il fallait passer à la casserole», a-t-elle affirmé.

Noël Le Graët au siège de la FFF CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Lors du Comex, Le Graët assurait n’avoir «rien fait»

Ce week-end, le dirigeant de 81 ans s’est étonné «des fuites» dans la presse. «À ce stade je ne connais ni les faits qui me sont reprochés ni les personnes qui en sont à l’origine, a-t-il réagi dans un communiqué transmis à l’AFP. Plus généralement je m’étonne que des informations puissent être divulguées alors même que le rapport provisoire ne m’a pas encore été transmis et que je n’ai pas été en mesure de faire valoir mes observations sur celui-ci».

Lors du Comex de la FFF mercredi dernier, le patron du football français, fidèle à sa posture initiale, avait juré devant ses collaborateurs n’avoir «rien fait» sur le sujet du harcèlement. Très (trop?) serein, il avait même avoué lors de la réunion qui avait acté sa mise en retrait et la mise à pied de sa directrice générale Florence Hardouin, que les conclusions de l’audit viendraient confirmer son innocence. Profondes convictions ou déni invraisemblable …. Toujours est-il qu’avec l’ouverture de cette enquête, l’avenir de Noël Le Graët à la tête de la plus puissante fédération sportive de France ne tient plus qu’à un fil.

The post FFF: enquête ouverte contre Noël Le Graët pour harcèlement moral et sexuel appeared first on Haiti24.

Lot atik