Formule 1 : Max Verstappen victorieux d’un Grand Prix d’Australie confus

4 minutes, 3 seconds Read

Chaotique. Tel est l’adjectif qui s’impose pour décrire l’épilogue du Grand Prix (GP) d’Australie de formule 1 (F1), dimanche 2 avril, sur le circuit de l’Albert Park, à Melbourne. Deux drapeaux rouges – synonymes d’interruption de la course – coup sur coup ; à deux, puis à un tour, de l’arrivée. Et cette question : quelle décision les instances vont-elles prendre ?

Après quelques minutes de flottement, la Fédération Internationale de l’automobile (FIA) a tranché : un dernier départ, le 4e de ce GP, a donc été donné et c’est le double champion du monde en titre, Max Verstappen, qui s’est finalement imposé.

Le pilote néerlandais de Red Bull s’offre une deuxième victoire en trois courses, après s’être imposé à Bahreïn en ouverture du championnat. Lewis Hamilton (Mercedes), 2e, et Fernando Alonso (Aston Martin), 3e, complètent le podium d’une épreuve, où seules douze voitures ont franchi la ligne sur les vingt engagées.

Après deux cinquièmes places, Lewis Hamilton décroche son premier podium de la saison ; Fernando Alonso, lui, monte sur la boîte pour la troisième fois depuis la reprise, et signe le 101e podium de sa carrière.

Nouvel abandon de Charles Leclerc

Ce Grand Prix aura duré à peine quelques virages pour le Monégasque Charles Leclerc. Après un accrochage avec Lance Stroll (Aston Martin), dès le premier tour, le coureur de Ferrari a été contraint de jeter l’éponge.

Le vice-champion du monde en titre avait déjà dû abandonner lors du premier Grand Prix de l’année, à Bahreïn, en raison d’un problème moteur. Il n’a terminé qu’une course sur les trois déjà disputées.

« Il ne faut pas que ça arrive trop souvent, ç’a été un désastre entre Bahreïn, la pénalité à Djedda et là maintenant un DNF [“Did not finish”, “abandon”]. Ce n’est certainement pas le début de saison que j’espérais », a réagi l’intéressé sur Canal+.

En Arabie saoudite, il y a quinze jours, Charles Leclerc a signé une modeste 7e place. Il s’était élancé en 12e position, après s’être vu infliger une pénalité de dix places pour le remplacement d’un composant électronique.

Ferrari a connu une journée cauchemardesque : son deuxième pilote, Carlos Sainz, ayant été pénalisé de cinq secondes après avoir provoqué la sortie de piste de Fernando Alonso lors du troisième départ à deux tours de la fin. L’Espagnol dégringole de la quatrième à la douzième place : la Scuderia n’a marqué aucun point ce week-end.

Multiples interventions de la voiture de sécurité

Accidents, accrochages et « safety car » auront été autant de mots-clés de ce rendez-vous aux antipodes. Après Charles Leclerc, le Thaïlandais Alexander Albon part au crash, au tour 7, provoquant le premier drapeau rouge et la première interruption de dix minutes de cette course.

Au tour 18, le Britannique George Russell connaît un problème à son moteur et sa monoplace prend progressivement feu. Le pilote de Mercedes abandonne, lui qui avait signé le 2e temps des qualifications.

Les choses s’enveniment au tour 56, deux tours avant l’arrivée : le Danois Kevin Magnussen percute le mur et perd l’un de ses pneus, un peu plus tôt. En raison des débris sur la piste, nouveau drapeau rouge, nouvelle interruption de dix minutes.

Rebelote dès le premier virage de la reprise. Après un premier tête-à-queue de Fernando Alonso, lié à un contact avec Carlos Sainz, les Alpine se sont violemment percutées : plusieurs monoplaces se retrouvent dans les graviers. Pierre Gasly et Esteban Ocon resteront au stand. Un coup dur, alors que les deux pilotes étaient dans les points.

Le dernier départ de la course sera donné derrière la voiture de sécurité. Les douze dernières monoplaces s’élançant pour une dernière boucle. Sous le soleil de plomb de Melbourne, Max Verstappen franchit la ligne au ralenti, pour la première victoire de sa carrière sur le circuit de l’Albert Park.

Après l’annulation du Grand Prix de Chine, le championnat du monde de formule 1 va connaître une coupure de quatre semaines et reprendra sur le circuit urbain de Bakou, en Azerbaïdjan, le 30 avril.

Le Monde

The post Formule 1 : Max Verstappen victorieux d’un Grand Prix d’Australie confus appeared first on Haiti24.

Lot atik