Guerre en Ukraine : à Belgorod, de « nombreuses » attaques de drones dans la nuit de mardi à mercredi, selon la Russie

2 minutes, 58 seconds Read

Paris réaffirme son soutien indéfectible à l’Ukraine

 <div class="post__live-container--answer">  <p class="post__live-container--answer-text post__space-node">A l’occasion de la venue en Europe d’un émissaire chinois, envoyé par Pékin pour discuter d’un règlement politique du conflit russo-ukrainien, la France a réaffirmé son soutien ainsi que celui de l’Union européenne (UE) envers l’Ukraine. Le ministère des affaires étrangères français, via son directeur général des affaires politiques et de sécurité, Frédéric Mondoloni, a souligné <em>« la pleine responsabilité de la Russie dans le déclenchement et la poursuite de la guerre »</em>, lors d’une rencontre avec l’envoyé spécial chinois, Li Hui, chargé du dossier ukrainien, selon un communiqué de Paris.</p>  </div>      <div class="post__live-container--answer">  <p class="post__live-container--answer-text post__space-node">D’après ce texte, la France, tout en saluant <em>« la reprise du dialogue entre la Chine et l’Ukraine »</em>, a rappelé que Kiev <em>« exerçait son droit de légitime défense »</em> et a souligné qu’elle et l’UE étaient <em>« déterminées à soutenir </em>[l’Ukraine] <em>dans la durée, dans tous les domaines »</em>.</p>  </div>      <div class="post__live-container--answer">  <p class="post__live-container--answer-text post__space-node">M. Li, ancien ambassadeur chinois à Moscou, est en tournée en Europe depuis une semaine pour discuter du <em>« règlement politique »</em> du conflit en Ukraine. Il avait passé deux jours à Kiev et un jour en Pologne avant de se rendre en France. Il doit ensuite gagner l’Allemagne et la Russie. Moscou et Pékin entretiennent des relations étroites. Le président chinois, Xi Jinping, s’est rendu à Moscou en mars où il a déclaré que les relations <em>« entraient dans une nouvelle ère »</em>.</p>  </div>      <div class="post__live-container--answer">  <p class="post__live-container--answer-text post__space-node">La Chine se dit neutre dans le conflit entre l’Ukraine et la Russie et a été critiquée pour avoir refusé de condamner l’invasion russe. Vendredi, le vice-ministre des affaires étrangères polonais, Wojciech Gerwel, avait <em>« exprimé l’espoir que la Chine</em> (…) <em>condamnera l’agression de la Russie et fera pression sur la Russie pour qu’elle revienne au respect des principes du droit international »</em>.</p>  </div>      <div class="post__live-container--answer">  <p class="post__live-container--answer-text post__space-node">Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, fort de nouvelles promesses d’armes occidentales, et les pays européens espèrent que Pékin va user de son influence sur Moscou pour contribuer à mettre fin à la guerre. L’Ukraine n’acceptera <em>« aucune proposition qui impliquerait la perte de ses territoires ou le gel du conflit »</em>, avait fait savoir Kiev mercredi après que son chef de la diplomatie, Dmytro Kuleba, eut rencontré Li Hui.</p>  </div>      <span class="post__live-container--answer-author post__space-node"></span> 

The post Guerre en Ukraine : à Belgorod, de « nombreuses » attaques de drones dans la nuit de mardi à mercredi, selon la Russie appeared first on Haiti24.

Lot atik