Guerre en Ukraine, en direct : la Russie lance sa quatorzième attaque de mai sur Kiev

4 minutes, 18 seconds Read

Image de couverture : Des sauveteurs interviennent sur le site d’un bâtiment endommagé par une attaque de drone russe, à Kiev, le 28 mai 2023. VALENTYN OGIRENKO / REUTERS

  • La Russie a lancé une nouvelle attaque aérienne contre l’Ukraine dans la nuit de samedi à dimanche, ciblant la capitale, Kiev, pour la quatorzième fois ce mois-ci, ont déclaré des responsables ukrainiens aux premières heures de dimanche. Selon le maire de Kiev, Vitali Klitschko, les défenses aériennes de la ville ont détruit plus de 40 drones.
  • Les services de sécurité ukrainiens ont mené l’attaque contre le pont de Crimée et des navires à Sébastopol en octobre 2022. Dans un entretien télévisé, Vassyl Maliouk, le chef du service de sécurité ukrainien (SBU), est revenu samedi sur l’attaque du pont de Crimée et celle de navires russes à Sébastopol en octobre 2022. Cette dernière attaque était une opération spéciale planifiée et réalisée par le SBU en collaboration avec la marine ukrainienne, explique-t-il. Mais Vassyl Maliouk estime qu’il est encore trop tôt pour donner les détails de l’opération contre le pont de Crimée, afin de ne pas fournir de données supplémentaires aux Russes.
  • L’Ukraine est prête à lancer sa contre-offensive, selon l’un des plus hauts responsables de la sécurité du pays. La tentative de l’Ukraine de reprendre le territoire occupé dans l’est et le sud-est du pays est « prête à commencer » et pourrait débuter « demain, après-demain ou dans une semaine », a déclaré samedi dans une interview accordée à la BBC Oleksi Danilov, le secrétaire à la sécurité nationale et à la défense ukrainien.
  • Les équipages ukrainiens commencent leur formation sur les M1 Abrams. Quelque 400 militaires ukrainiens ont commencé à s’entraîner en Allemagne au fonctionnement et à l’entretien des chars américains M1 Abrams, selon le New York Times, qui cite le Pentagone. Washington a promis trente et un chars Abrams et a prévu un programme d’entraînement des troupes ukrainiennes qui devrait durer de dix à douze semaines.
  • Kiev demande à l’Allemagne des missiles de croisière. L’Ukraine a adressé au gouvernement allemand une demande officielle de livraisons de missiles de croisière air-sol de type Taurus, avec une portée d’au moins 500 kilomètres, selon le ministère de la défense allemand. Du fait de sa portée, il serait en mesure de frapper des cibles situées très loin derrière l’actuelle ligne de front dans l’est de l’Ukraine.
  • Téhéran accuse Volodymyr Zelensky de critiquer l’Iran pour obtenir plus d’armes. L’Iran a accusé samedi le président ukrainien de critiquer le pays dans le but d’obtenir plus d’aide et d’armes de la part des Occidentaux dans le conflit contre la Russie. La diplomatie iranienne réagissait à une vidéo diffusée mercredi dans laquelle le dirigeant ukrainien appelle le « peuple iranien » à faire pression sur son gouvernement pour qu’il s’éloigne de la « terreur russe » et cesse de livrer des drones pour mener des attaques de grande ampleur en Ukraine.
  • Les forces russes poursuivent leurs attaques sur Bakmout, mais « l’activité offensive globale a diminué », selon la vice-ministre de la défense ukrainienne. « Hier et aujourd’hui, il n’y a pas eu de batailles actives, ni dans la ville [de Bakhmout] ni sur les flancs », a déclaré samedi sur Telegram la vice-ministre de la défense ukrainienne. Hanna Maliar a ajouté que les troupes russes bombardaient plutôt la périphérie et les abords de Bakhmout. « La baisse de l’activité offensive de l’ennemi est liée au fait que les troupes sont remplacées et qu’elles se regroupent, a poursuivi la vice-ministre. L’ennemi tente de renforcer ses propres capacités. » Les troupes ukrainiennes, de leur côté, « tiennent fermement » les hauteurs qui surplombent Bakhmout au nord et au sud, ainsi qu’une partie de la périphérie, a expliqué Mme Maliar.

Retrouvez notre direct d’hier en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Récit. En Biélorussie, un climat de terreur généralisé

Reportage. Sur la Côte d’Azur, l’échappée belle des oligarques ukrainiens

Décryptage. Des armes nucléaires russes annoncées en Biélorussie, une étape dans la stratégie d’intimidation visant l’Ukraine et ses alliés

Entretien. Jean-Arnault Dérens, historien : « En Ukraine, comme dans l’ex-Yougoslavie, la justice internationale ne doit pas être une justice des vainqueurs »

Décryptage. La multiplication des attaques ukrainiennes sur le sol de la Russie crispe les Etats-Unis et les alliés de Kiev

Entretien. Gitanas Nauseda, président de la Lituanie : « Avant de discuter de paix, l’Ukraine doit retrouver la souveraineté sur son territoire »

Factuel. Les réponses du « Monde » à vos questions les plus fréquentes

The post Guerre en Ukraine, en direct : la Russie lance sa quatorzième attaque de mai sur Kiev appeared first on Haiti24.

Lot atik