Haïti: 58e anniversaire de l’ONA, sa directrice générale met le cap sur la modernisation de l’institution

Haïti: 58e anniversaire de l’ONA, sa directrice générale met le cap sur la modernisation de l’institution

6 minutes, 49 seconds Read
Haïti: 58e anniversaire de l’ONA, sa directrice générale met le cap sur la modernisation de l’institution

L’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA) fête ses 58 ans d’existence. Pour l’occasion, sa directrice générale, Marguerite Berthe Marescot, rappelle la nécessité pour que l’institution reste accrochée à sa mission. Elle souligne les différentes actions entreprises pour mener la barque de l’institution et dit mettre le cap sur la modernisation de l’ONA. Nous partageons le contenu de son discours.

Port-au-Prince, le 9 novembre 2023.-

Excellence Monseigneur Pierre-André Dumas,
Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires Sociales et du
Travail, Monsieur le Directeur et les membres du Cabinet,
Mesdames, Messieurs les Directeurs et Assistants Directeurs,
Mesdames, Messieurs les cadres des Directions et des Services,
Mesdames, Messieurs les employés du Bureau central, des Annexes et des Bureaux communaux ; Mesdames, Messieurs les représentants de la presse parlée, écrite, télévisée et en ligne, Mesdames, Messieurs,

Je suis particulièrement heureuse de me retrouver avec vous, ce matin du 8 novembre 2023, pour célébrer ensemble les 58 ans d’existence de notre institution, l’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA). Permettez-moi tout d’abord d’exprimer ma vive gratitude à l’endroit de Son Excellence Monseigneur Pierre André Dumas qui a bien voulu accepter de nous conduire dans la prière et d’implorer le Très Haut pour répandre en nous sa grâce divine.

Nous sommes interpellés aujourd’hui par les 58 ans de l’ONA, c’est l’occasion pour chacun de nous, employés de cette institution, d’y réfléchir pour mieux anticiper l’avenir, nous à qui revient la tâche de continuer à assurer sa viabilité et sa pérennité. En cette occasion, je rends un hommage particulier à ses fondateurs et à mes prédécesseurs qui, d’une manière ou d’une autre, ont pu marquer l’institution de leurs
empreintes.

Je tiens à souligner que l’ONA a été créé par le décret du 8 novembre 1965 instituant l’assurance-vieillesse obligatoire, en réponse aux situations socio-économiques précaires constatées chez un grand nombre de nos travailleurs fragilisés par les vicissitudes de l’existence et la détérioration des conditions de leur vie.

58 ans après, je suis bien consciente que, au fil des ans, l’institution a acquis ses lettres de noblesse. Mais, le travail est loin d’être terminé car la tâche est immense. Ensemble, sous mon leadership, il nous faut rester mobilisés au quotidien pour être à la hauteur de sa mission en fournissant à nos assurés et à nos pensionnés actuels et futurs de meilleures prestations de service dans de meilleures conditions.

Voilà pourquoi, le thème que nous avons choisi pour célébrer le 58ème anniversaire de l’institution « YON ONA MODÊNIZE POU YON PI BON SÊVIS » restera au cœur de nos actions et interventions pour que nous puissions ainsi ajouter notre pierre à la construction de l’ONA de demain.

L’augmentation, à partir du 1 er avril 2023, des rentes viagères de 5 à 15% n’est pas simplement un ajustement numérique ; c’est un geste de solidarité, un signal fort de notre volonté d’agir en faveur de ceux qui, après avoir tant donné, méritent de recevoir. Dans cette perspective, je tiens ici à réitérer l’engagement de la Direction générale envers les assurés et les pensionnés. Notre mission principale est de veiller à leur bien-être, de leur offrir un service de qualité, de leur assurer une sécurité sociale solide.

Nous devons rester à leur écoute, comprendre leurs besoins en constante évolution, et nous adapter pour que chaque assuré, chaque pensionné trouve une réponse à ses besoins. Pour y parvenir, il a été mis sur pied une Unité d’Organisation et de Méthode dont la mission est d’effectuer un inventaire des politiques et des procédures qui existent mais qui n’ont pas été mises en œuvre, des politiques et procédures manquantes, des pratiques actuelles qui méritent d’être actualisées et formalisées en vue de la mise en place d’un corpus de règles et de procédures pour guider au quotidien les opérations de l’Institution. Il va de soi que nous restons déterminés à poursuivre nos efforts pour accroître notre efficacité opérationnelle pour que l’institution fonctionne dans le respect des règles qui s’imposent. Cela implique certainement la nécessité d’améliorer les processus de travail, de garantir une gestion saine et transparente des ressources de l’institution et de mettre en place des mécanismes de contrôle.

A l’heure de la numérisation, nous gardons également à l’esprit la nécessité de mettre à contribution les technologies de l’information et la communication. Il ne fait point de doute que les avancées numériques offrent d’innombrables opportunités pour simplifier nos opérations, améliorer la communication institutionnelle et renforcer la sécurité des données de l’institution. De ce fait, nous travaillons pour améliorer la performance de notre institution et fournir des services modernes et accessibles. Mesdames, Messieurs les employés de l’ONA,

Il m’est agréable aujourd’hui de vous adresser mes vœux de Joyeux 58ème anniversaire. Ensemble célébrons-le et regardons vers l’avenir. Grâce à vous, l’institution se tient encore debout. Vous pouvez en tirer une légitime fierté. La Direction générale vous est particulièrement reconnaissante pour votre implication et votre engagement professionnel au service de l’institution. Soyez-en félicités.

J’en profite pour souligner que la Direction générale n’est pas restée insensible à vos préoccupations. Les opérations de prêts sur salaires se poursuivent et sont traitées par ordre d’arrivée. Toutefois, une attention spéciale a été accordée ces derniers jours aux dossiers du personnel des bureaux communaux des villes de provinces.

Et comme vous le savez déjà, il a été mis sur pied un groupe de travail dont la mission est de se pencher sur la situation salariale des employés qui n’ont pas obtenu d’avancement pendant dix ans et plus. Ce groupe de travail va proposer à la Direction générale un plan d’avancement basé sur certains critères.

Nous espérons ainsi garantir à tous les membres du personnel un meilleur aménagement de leur carrière pour leur développement professionnel et le plein épanouissement de l’Institution. Nous nourrissons l’espoir de renforcer nos acquis, d’assainir et de fortifier notre portefeuille pour le bien-être de l’Institution.

A cette phase, Mesdames Messieurs,

Je tiens à remercier encore une fois Son Excellence Monseigneur Pierre-André Dumas, qui, par sa présence et sa bénédiction, honore notre institution. La messe célébrée pour l’ONA résonne comme un message d’espoir et de solidarité. Nous sommes profondément reconnaissants pour l’accompagnement spirituel de l’Église, qui élève nos missions et nos projets dans ses prières. Mes remerciements s’adressent également à la presse parlée, écrite, télévisée et en ligne.

Je ne saurais passer sous silence le travail considérable du comité organisateur sous l’égide duquel cet événement a été préparé. Je remercie vivement les membres de ce Comité pour leurs contributions à la réussite de cette célébration. Un remerciement spécial aux membres du Protocole, aux Agents de sécurité, aux manutentionnaires et au personnel mobilisé par la Direction Logistique.

Formons le vœu que l’ONA de demain soit une institution moderne, forte et prospère, à la hauteur des défis qui nous attendent. Avec humilité mais avec une ferme détermination, nous avançons, assurés de la confiance du Gouvernement, du peuple haïtien, des assurés, des pensionnés et des employés.

Azaine Mauryle/ Dodeley Orelus

Vant Bef Info (VBI)

L’article Haïti: 58e anniversaire de l’ONA, sa directrice générale met le cap sur la modernisation de l’institution est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik