« Haïti a besoin d’une intervention internationale », admet le vice-président de la Commission européenne

1 minute, 54 seconds Read
« Haïti a besoin d’une intervention internationale », admet le vice-président de la Commission européenne

« Haïti a besoin d’une intervention internationale », déclare le vice-président de la Commission européenne Josep Borrell.

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, l’Espagnol Josep Borrell, a affirmé ce lundi 27 mars qu’une intervention internationale est nécessaire en Haïti pour faire face à la crise actuelle.

Le diplomate a fait cette déclaration alors qu’il rencontrait le président Luis Abinader en marge du 28e Sommet ibéro-américain qui a lieu ce week-end en terre voisine. M. Borrell a souligné que la Commission européenne soutiendrait les actions du gouvernement dominicain en faveur d’Haïti.

« Nous savons que vous avez un voisin qui vit une situation très compliquée, très difficile, […] et toute initiative que vous prenez, nous l’appuierons. Parce que Haïti a besoin d’une intervention internationale pour permettre aux gens de sortir de la situation dramatique dans laquelle ils se trouvent», a-t-il déclaré.

En marge de ce même sommet, le président dominicain a recommandé à la communauté internationale de pacifier Haïti pour résoudre la crise sécuritaire et humanitaire que traverse le pays. « La seule façon d’agir avec Haïti, c’est de pacifier Haïti. Si vous voulez aider Haïti, vous devez aller pacifier Haïti, ce n’est pas avec d’autres discours, c’est le seul moyen », a-t-il déclaré.

Josep Borrell

M. Borrell élogieux envers la République dominicaine

Josep Borrel qui occupe également la fonction de vice-président de la Commission européenne en a profité pour faire l’éloge de la croissance de la République dominicaine. M. Borrell a qualifié le pays voisin de « pôle de stabilité politique et progrès économique ».

Concernant l’intérêt du président Luis Abinader pour le visa Schengen, le représentant de la Commission européenne a promis d’en faire part à Bruxelles. « Je ferai remarquer à Bruxelles l’intérêt extraordinaire que cela a pour vous, de sorte que les Dominicains puissent voyager en Europe sans aucune difficulté bureaucratique », a-t-il promis.

En savoir plus:

Medam yo ka fè operasyon medikal ki rele “hyménoplastie” si yo vle rejwenn vijinite yo

Lot atik