Haïti-Commémoration : 54 ans après, les proches des victimes du massacre de Cazale à Cabaret, s’en souviennent

2 minutes, 21 seconds Read
Haïti-Commémoration : 54 ans après, les proches des victimes du massacre de Cazale à Cabaret, s’en souviennent

Il y a 54 ans, des soldats de l’armée et leurs supplétifs, les « Tonton Macoutes », avaient perpétré le massacre de Casale, l’un des plus sauvages orchestré par le régime des Duvalier contre la population civile.

Port-au-Prince, le 27 mars 2023. Ce lundi 27 mars 2023 ramène le 54e anniversaire du massacre de Casale. La rédaction de Vant Bèf Info (VBI) vous propose ce rappel historique dans le but de réveiller la mémoire collective sur les atrocités et les crimes de masse du régime despotique des Duvalier.

Les circonstances de ce massacre etaient diverses mais on peut retenir des mouvements de protestation contre un ensemble de forfaits, entre autres, vol, viol, pillage, incendies et bastonnades dont étaient victimes les habitants de Cazale par les sbires de Papa Doc.

En réaction à des arrestations opérées à Cazale le 27 mars 1969, neuf combattants, dont Alix Lamaute, Roger Méhu, Jérémy Eliazer (ancien soldat), Nefort Victomé (directeur de l’Ecole Nationale de Cazale), Kelson Inomé et Lamarre St-Germain, se rendirent au bureau local des Volontaires de la Sécurité Nationale (VSN) où ils hissèrent le drapeau bleu et rouge en lieu et place du drapeau noir et rouge de Duvalier.

Il faut souligner le rôle intellectuel de ces communistes dans ce grand mouvement de résistance contre la dictature. Ils luttaient contre des restrictions imposées par Duvalier.

Il y a deux ans, soit le 27 mars 2021, jour marquant le 52e anniversaire du massacre de Cazale, ont été chantées les funérailles du dernier rescapé de cette tuerie, Anselme Benoît, décédé quelques jours plus tôt.

Au moment où les sbires de Duvalier faisaient creuser le trou dans lequel il devait être enterré vivant, il constata que le trou n’était pas assez profond pour le contenir. Il demanda alors aux militaires de le laisser creuser davantage pour empêcher que son corps ne dégage une odeur nauséabonde et nuise aux habitants de la zone.

Comme par miracle, sur ses paroles, le chef des bourreaux, pris d’admiration pour son courage, a décidé de lui laisser la vie sauve.

Anselme Benoît avait rendu son dernier souffle dans la nuit du 21 au 22 mars 2021 et la communauté de Cazale avait choisi de faire chanter ses funérailles le samedi 27 mars, à l’occasion de la commémoration des 52 ans du massacre.

Cazale est une section communale de Cabaret, dans le département de l’Ouest. Ses habitants vivent particulièrement de l’agriculture.

Beethovens François Fils

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Haïti-Commémoration : 54 ans après, les proches des victimes du massacre de Cazale à Cabaret, s’en souviennent est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik