Humanitarian Parole: Honneur aux haïtiens de la diaspora qui offrent leur aide à d’autres compatriotes

3 minutes, 12 seconds Read
Humanitarian Parole: Honneur aux haïtiens de la diaspora qui offrent leur aide à d’autres compatriotes

L’annonce du programme Humanitarian Parole par l’administration américaine en janvier dernier en faveur de quatre pays dont Haïti, a suscité des réactions positives au sein de la population haïtienne. C’est ainsi que des compatriotes haïtiens vivant dans la diaspora ont volontairement offert leurs services tant aux éventuels supporteurs qu’aux bénéficiaires. La rédaction de Vant Bèf Info présente à ses lecteurs une liste non exhaustive de ces personnalités qui offrent leurs conseils à ces deux catégories.

Port-au-Prince, le 27 mars 2023.- Le gouvernement américain a annoncé officiellement le 6 janvier 2023, le lancement du programme baptisé « Humanitarian Parole » initié par l’administration Biden-Harrys. En effet, le gouvernement américain offre la possibilité aux ressortissants d’Haïti, de Cuba, du Venezuela et du Nicaragua de fouler le sol américain de manière légale. Près de 30 mille ressortissants de ces pays pourront entrer aux États-Unis chaque mois, sur une période de deux ans.
Depuis le lancement de ce programme, des citoyens haïtiens évoluant dans la diaspora notamment aux États-Unis se sont mis disponibles pour prodiguer des conseils aux intéressés sur tout le processus.

Des noms à mémoriser
D’abord, il y a notre collaborateur à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), Luckson Saint-Vil. Résidant aux États-Unis, dans l’État de Floride, le journaliste suit en temps réel l’évolution du dossier et partage des informations et sur les réseaux sociaux via Facebook et Twitter.

Les conseils prodigués par notre collègue a permis à des nombreux compatriotes de mieux comprendre le processus. Comment remplir l’application et quel comportement adopté ?

Il faut souligner que les services offerts par Luckson Saint-Vil a sans doute menacé les intérêts d’autres haïtiens moins altruistes vivant aux États-Unis. Certains d’entre eux font payer des milliers de dollars aux haïtiens qui souhaitent trouver un « sponsor ». Même cas de figure avec ceux qui ont des difficultés pour remplir le formulaire.

Ces individus mal intentionnés, ont proféré des menaces contre le travailleur de la presse. Dérangé par cette attitude, Luckson Saint-Vil a dû laisser tomber toute initiative liée à ce dossier. Cette décision a plongé des compatriotes dans la désolation. Ils demandent à notre collègue de rétracter. Puisque, selon eux, il faisait œuvre qui vaille. M. Saint-vil n’a pas encore réagi en ce sens.

D’autres compatriotes de la diaspora ont, d’une façon ou d’une autre, apporté leur contribution aux haïtiens à travers les réseaux sociaux en ce qui a trait aux marches à suivre et instructions nécessaires dans le cadre de ce programme.

Parmi lesquels on peut citer: Dorvilus F. Baeur, communicateur social, spécialiste en marketing digital, PDG de WEB509; Docteur Gabeau Géralde, Directrice exécutive d’une organisation dénommée IFSI-USA; l’artiste et rappeur Alix Junior Léger, PDG de Dawinner509; Clarens Charles, responsable de Promonews3.

D’autres personnalités à l’instar de l’éducatrice Marie Lucienne Lubin qui vit à Orlando en Floride et l’ingénieur en Informatique Moreno Jean Baptiste, détenteur d’un Master en développement logiciel offrent leurs supports aux haïtiens à travers les différentes plateformes numériques.

Près de 11 mille haïtiens sont déjà approuvés dans le cadre de ce programme, pourtant seulement 5 mille 500 sont déjà arrivés aux États-Unis. Le reste est confronté à l’un des problèmes le plus épineux actuellement en Haïti : la non disponibilité du passeport.

Jean François
Vant Bèf Info (VBI)

L’article Humanitarian Parole: Honneur aux haïtiens de la diaspora qui offrent leur aide à d’autres compatriotes est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik