Insécurité en Haïti: le SYNAPOHA tire la sonnette d’alarme

Insécurité en Haïti: le SYNAPOHA tire la sonnette d’alarme

2 minutes, 6 seconds Read
Insécurité en Haïti: le SYNAPOHA tire la sonnette d’alarme

Le Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA) tire la sonnette d’alarme face à l’insécurité que connait le pays.

Selon le SYNAPOHA, cette situation délétère que connait le pays depuis plusieurs années occasionne le dysfonctionnement de nombreuses institutions républicaines et malgré les faibles moyens dont dispose l’institution policière, elle reste toujours en alerte en vue d’éviter le chaos total dans la société haïtienne.

Dans cette note rendue publique, le SYNAPOHA croit que la résolution de la crise sécuritaire nécessite l’implication de tous les acteurs de la vie nationale et cette crise devrait inciter le gouvernement en place à travailler en commun accord avec la PNH en vue de donner une réponse proportionnelle.

Face à la pratique où les gangs armés utilisent fréquemment l’uniforme de la Police Nationale d’Haïti pour poser des actes à l’encontre de la population haïtienne, le Syndicat National des Policiers Haïtiens plaide en faveur d’une identification unique, en accordant aux policiers un accessoire unique, ce qui serait difficile pour les gangs armés de reproduire et qui pourrait aider à toute forme de différenciation à travers les rues.

Le syndicat profite pour demander au Haut-Etat Major de la PNH de se pencher sur le cas de la circulation d’un ensemble de maillots de police sur le territoire National, une dérive qui devrait être freinée par la prise de responsabilité de la Direction Général par le biais du service logistique afin de doter les policiers d’uniforme annuellement.

De ce fait, le SYNAPOHA exige à l’Etat Central des matériels appropriés et suffisants pour l’éfficacité de l’institution policière et des meilleures conditions de travail pour les policiers, tout en appelant les autorités à statuer sur le cas des policiers délogés par les bandits.

Deux personnes ont été tuées, dont un policier et plusieurs autres enlevées lors d’une intrusion d’une dizaine d’individus lourdement armés pendant un culte à l’église Rendez-vous Christ à Delmas 75, dans la matinée du dimanche 08 octobre 2023. Ces individus lourdement armés, qui portaient des uniformes de forces spécialisées de la PNH ont volé des équipements, des téléphones et des objets personnels des membres de l’église, fait savoir le pasteur fondateur de l’église, Julio Volcy.

Insécurité en Haïti: le SYNAPOHA tire la sonnette d’alarme

A lire aussi :

Grâce au soutien de l’artiste Izolan, deux jeunes vont intégrer Managua FC au Nicaragua

Lot atik