Joël Lorquet a obtenu le grade de docteur en communication sociale à l’AIU, une université américaine

Joël Lorquet a obtenu le grade de docteur en communication sociale à l’AIU, une université américaine

2 minutes, 53 seconds Read

Joël Lorquet a obtenu le grade de docteur en communication sociale à l’Americain Intercontinental University en Floride (AIU), une université américaine.

Le membre fondateur et conseiller de la Fondation Joël Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), Joël Lorquet, auteur de la thèse intitulée : “THE EFFECTS OF BROADCASTING ON HAITI’S POPULATION AND DEVELOPMENT: An analysis of the impact of local radio stations in the capital and its surroundings” (208 pages), a obtenu le grade de docteur en Communication sociale à la American Intercontinental University, lors d’une cérémonie organisée le 23 mars dernier à Sunny Isles Beach, Floride. Il s’agit du premier doctorat académique décroché par le compatriote haïtien après avoir obtenu plusieurs doctorats honorifiques de différentes universités étrangères.

Environ 200 étudiants de différentes disciplines et en provenance de 65 autres pays ont participé à ce programme. Joël Lorquet a été invité pour prendre la parole. Il n’a pas caché son sentiment de satisfaction après avoir obtenu ce doctorat académique. “Je suis très heureux aujourd’hui de faire partie de cette importante cérémonie de remise de parchemins.”, a-t-il déclaré.

Le fondateur de la FOLONHA rappelle l’importance d’un doctorat et promet de continuer à travailler pour apporter sa contribution. “Un doctorat c’est bien parce que cela ouvre des portes, mais pour moi ce n’est que le début. Désormais, je souhaite m’impliquer davantage dans le processus de changement de mon pays. C’est pourquoi j’ai fondé la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), et nous travaillons dans le domaine de l’éducation, la santé et les services sociaux”, a-t-il poursuivi.

Lors de son intervention, il a montré l’importance de l’éducation et croit que le pays va changer. “Je voudrais utiliser les médias pour éduquer la population, pour former les masses. Comme vous le savez, Haïti fait face à de graves problèmes d’insécurité à cause des gangs. Beaucoup de jeunes en font partie parce qu’ils ne sont pas éduqués. Mon rêve, c’est de résoudre ce problème par l’éducation, car l’éducation est la clé de l’avenir. Je suis persuadé qu’Haïti va changer. Haïti doit changer. Et grâce à AIU, je peux être l’un des acteurs du changement dans mon pays.”

Il encourage les plus jeunes à suivre cet exemple, car d’après lui l’éducation c’est le seul outil qui peut sortir Haïti de l’ornière du sous-développement et de l’enfer du banditisme. “Je continuerai à étudier parce que je ne sais rien et la seule façon de continuer à se former c’est de poursuivre la quête du savoir”, a-t-il dit.

Notons que Joël Lorquet poursuit ses études en vue de l’obtention d’un autre doctorat (Ph.D.) en Gestion des systèmes éducatifs (sciences de l’éducation) à l’Institut des Sciences, des Technologies et des Études Avancées d’Haïti (ISTEAH) depuis 2017. Il est également détenteur d’une maîtrise à la Faculté d’Ethnologie, Université d’Etat d’Haïti, Département des sciences du développement (DSD), (1999-2001). Il est licencié en Communication sociale (décembre 1999), Faculté des sciences humaines, section Communication sociale.

Joël Lorquet a obtenu le grade de docteur en communication sociale à l’AIU, une université américaine

En savoir plus:

Lanfè kidnapin ak ensekirite k ap boulvèse Ayiti kounya se rezilta koudeta 2004 la, dapre Jean-Bertrand Aristide

Lot atik