La Colombie se sent « co-responsable » de l’assassinat de Jovenel Moïse , avoue son président Gustavo Petro

La Colombie se sent « co-responsable » de l’assassinat de Jovenel Moïse , avoue son président Gustavo Petro

1 minute, 13 seconds Read

Le président colombien, Gustavo Petro , a affirmé qu’il se sentait co-responsable de la situation de déstabilisation en Haïti car la mort de son président, Jovenel Moïse , était aux mains de mercenaires colombiens, rapporte le quotidien dominicain DiarioLibre.

Santo Domingo , le 25 mars 2023._ »Dans un acte terrible de mercenariat international et pour cette raison, nous nous sentons correspondants », a déclaré le président lors de sa participation au XXVIII Sommet ibéro-américain déroulé ce week _end en République dominicaine.

Concernant ce qui s’est passé en Haïti, Petro a indiqué que la solution pour ce pays n’est pas seulement de mener une intervention, mais que les contextes doivent être analysés, y compris celui américain. 

« Je veux aller en Haïti et c’est une question où la Colombie a une responsabilité conjointe, d’abord parce qu’Haïti nous a aidés à être un pays libre et ensuite parce que des ressortissants colombiens sont allés tuer le président », a déclaré Petro. 

Le président Colombien a assuré qu’il regarde attentivement cette coresponsabilité et pour cette raison il veut visiter en Haïti sans toutefois donner de date.

Vant Bèf Info( VBI)

L’article La Colombie se sent « co-responsable » de l’assassinat de Jovenel Moïse , avoue son président Gustavo Petro est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik