La coordinatrice de l’ONU, expulsée du Burkina Faso

0 minutes, 59 seconds Read

L’Italienne Barbara Manzi, la coordonnatrice de l’ONU au Burkina Faso a été en effet déclarée “persona non grata” et “priée de quitter le pays”, dès vendredi 23 décembre, par la junte au pouvoir dans ce pays sahélien en proie à une grave crise sécuritaire marquée par des attaques jihadistes récurrentes.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, “Barbara Manzi, coordonnatrice résidente du système des Nations unies, est déclarée persona non grata sur le territoire du Burkina Faso. Elle est donc priée de quitter le Burkina Faso aujourd’hui même, le 23 décembre 2022.”

Selon la ministre des Affaires étrangères, Olivia Rouamba, cette expulsion se justifie notamment par le fait que Barbara Manzi a décidé “unilatéralement” de retirer le personnel non essentiel de l’ONU à Ouagadougou. “C’est jeter le discrédit, ternir l’image du pays et décourager les potentiels investisseurs. C’est inconcevable et nous devons prendre nos responsabilités”, a-t-elle ajouté, lors d’un entretien à la télévision nationale.

The post La coordinatrice de l’ONU, expulsée du Burkina Faso appeared first on Haiti24.

Lot atik