La corruption a gangrené la police dominicaine dans sa totalité confirme le haut-commissaire à la réforme Castillo.

La corruption a gangrené la police dominicaine dans sa totalité confirme le haut-commissaire à la réforme Castillo.

2 minutes, 18 seconds Read
La corruption a gangrené la police dominicaine dans sa totalité confirme le haut-commissaire à la réforme Castillo.

La corruption a gangrené la police dans sa totalité en République dominicaine confirme le haut-commissaire à la réforme José Vila Castillo.

 

République dominicaine.- Le commissaire exécutif pour la réforme de la police nationale, José Vila del Castillo, a déclaré que la corruption touchait cette institution dans sa totalité, de la Direction Générale aux instances les plus bas. Néanmoins, la situation est en train de s’améliorer depuis la réforme entamée par le président Luis Abinader.

« Il y avait, dans la police, une corruption interne, institutionnelle et systémique dirigée de la direction générale elle-même jusqu’au dernier rang. Tous ceux qui n’y appartenaient pas étaient séparés, persécutés ou envoyés dans de petits bureaux », a déclaré José Vila del Castillo lors du séminaire international sur la sécurité citoyenne à l’Université Autonome de Santo Domingo (UASD) lundi.

« Je le dis si clairement, une corruption historique, systématique, portée d’un directeur à l’autre, promue par le chef, forçant même ceux qui sont au plus bas de l’échelle à en faire partie », a renchérit l’expert dans des propos relayés par plusieurs journaux dominicains.

En 2022, a souligné l’expert, c’est pour la première fois depuis des décennies que, toutes les promotions validées par le président Luis Abinader étaient « propres et transparentes » au sein de la police de ce pays.

Près de huit mois se sont déjà écoulés depuis ces réformes notamment des améliorations dans la gestion financière, l’audit du personnel, la moralité des agents et la modernisation à tous les niveaux des infrastructures et des opérations policières ont commencé à être mises en place, a-t-il également relaté.

M. Vila del Castillo a souligné que le président Abinader a décidé et donné l’impulsion nécessaire pour que cette réforme soit l’un des axes fondamentaux de son administration. Il estime que M. Abinader fait partie des trois meilleurs chefs d’État de son pays, sur plus de 30 qu’il a rencontrés.

Plusieurs experts en sécurité citoyenne venus du Costa Rica, du Chili, de la Colombie et du Mexique ont pris part à cet événement. Ils ont insisté, selon Listin Diario, sur le fait que la mise en œuvre énergique de la réforme de la police, l’investissement dans la formation des agents, entre autres, sont quelques-uns des piliers devant être abordés pour améliorer la sécurité publique en République Dominicaine

La corruption a gangrené la police dominicaine dans sa totalité confirme le haut-commissaire à la réforme Castillo.

En savoir plus:

La BRH rappelle son moratoire sur les prêts accordés aux particuliers et institutions financières en difficulté.

Lot atik