La Directrice juridique des Droits Humains sans Frontières (DHSF), Erika Botero, favorable à une intervention internationale en Haïti

1 minute, 44 seconds Read

« Haïti, une nation caribéenne marquée par la pauvreté, l’instabilité politique et des défis socio-économiques, se trouve plongée dans une profonde crise nécessitant une attention urgente de la communauté internationale », a fait savoir Mme Erika Botero.

Elle reconnaît fondamentalement que Haïti ne peut pas surmonter cette crise seule, indiquant que les pays, en particulier ceux directement impliqués comme les États-Unis et le Canada, doivent s’engager à aider à surmonter la crise et à soutenir la reconstruction de cette nation tourmentée.

« L’intervention de la communauté internationale est nécessaire pour fournir une assistance humanitaire, un soutien financier et une expertise en gestion de crise », a-t-elle persisté. Cependant, la Directrice indique que l’intervention étrangère suscite souvent des controverses et des critiques. Celle-ci est souvent perçue comme une forme de domination et une ingérence dans les affaires internes d’Haïti.

Toutefois, elle a souligné que l’intervention ne doit pas être aussi une imposition de volontés ou d’intérêts étrangers, mais une collaboration basée sur le respect mutuel et l’objectif commun d’aider Haïti à sortir de la crise.

Dans la situation d’Haïti, Mme Erika Botero croît que les États-Unis et le Canada, en tant que deux des principaux acteurs impliqués dans la situation haïtienne, ont une responsabilité particulière, soutenant que les deux pays ont historiquement exercé une influence en Haïti, tant sur le plan politique qu’économique. Par conséquent, elle appelle les deux nations à utiliser leur influence pour promouvoir la stabilité et le développement durable dans la nation voisine.

Cependant, Mme Erika Botero croit qu’il est important de prendre en compte que l’intervention internationale en Haïti doit être dirigée par la communauté internationale dans son ensemble avec une approche collaborative impliquant les acteurs internationaux pertinents, les organisations internationales et les ONG.

The post La Directrice juridique des Droits Humains sans Frontières (DHSF), Erika Botero, favorable à une intervention internationale en Haïti appeared first on Haiti24.

Lot atik