La féministe haïtienne Monique Dauphin décédée à Montréal

1 minute, 33 seconds Read
La féministe haïtienne Monique Dauphin décédée à Montréal

Décès samedi dernier dans la soirée à Montréal de la féministe haïtienne Monique Dauphin. Cette dernière est décédée suite a l’incendie de sa maison dans le quartier Ahunstic-Cartierville, au Canada. La communauté haïtienne au Canada se dit consternée par cette “nouvelle tragique”.

Montréal Canada, le 24 janvier 2023.- Figure de proue du mouvement féministe haïtien, la septuagénaire était une personnalité engagée dans la défense des droits des migrants haïtiens au Québec. Monique Dauphin est morte par asphyxie, samedi, après avoir inhalé une quantité importante de fumée, pendant que sa maison était en proie à un incendie.

Selon divers témoignages, les pompiers ont tenté, en vain, de la réanimer.

Cette disparition endeuille la communauté féministe haïtienne tant en Haïti qu’au Canada. Lors d’une interview accordée à VBI, la sociologue Danielle Magloire a évoqué la contribution de la défunte dans le combat pour l’émancipation des femmes. “C’est une nouvelle choquante et sa mort est une grande perte pour le pays”, a souligné la féministe, qui est l’une des dirigeantes de l’organisation “Kay Fanm”.

Pour sa part, Emmanuel Dubourg, député Haitiano-Canadien de Bourrassa, quartier voisin de la résidence de la défunte à Montréal, a exprimé ses sympathies : “Triste nouvelle du décès de madame Monique Dauphin, une militante engagée dans le mouvement des femmes immigrantes, que je croisais affectueusement à la Maison Haïti. Paix à son âme. Condoléances à toute la famille. Mélissa Dauphin, Patrice Dauphin”, a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article La féministe haïtienne Monique Dauphin décédée à Montréal est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik