L’actrice Suzanne Somers, star des séries « Vivre à trois » et « Notre belle famille », meurt à l’âge de 76 ans

3 minutes, 1 second Read
L’actrice Suzanne Somers pose devant son étoile tout juste dévoilée sur Hollywood Boulevard, le 24 janvier 2003.

Suzanne Somers, l’actrice blonde et effervescente connue pour ses rôles dans les séries télévisées Vivre à trois (Three’s Company) et Notre belle famille (Step by Step), est morte dimanche 15 octobre au matin, a annoncé sa famille dans un communiqué fourni par son agent publicitaire de longue date, R. Couri Hay. Elle avait 76 ans.

Suzanne Somers souffrait d’un cancer du sein depuis plus de vingt-trois ans. « Sa famille était réunie pour fêter son 77e anniversaire le 16 octobre, affirme le communiqué. Au lieu de cela, ils célébreront sa vie extraordinaire, et veulent remercier ses millions de fans et d’adeptes qui l’aimaient tendrement. »

Suzanne Somers avait été diagnostiquée pour la première fois en 2000 et a également souffert d’un cancer de la peau. Elle avait dû faire face à des réactions négatives après s’être opposée à l’utilisation de la chimiothérapie dans des livres et sur des plateaux tels que l’émission « The Oprah Winfrey Show », ce qui a suscité des critiques de la part de l’American Cancer Society.

Suzanne Somers est née en 1946 à San Bruno, en Californie, d’un père jardinier et d’une mère secrétaire médicale. Elle commence à jouer à la fin des années 1960, incarnant la blonde conduisant la Thunderbird blanche dans le film American Graffiti (1973) de George Lucas. Sa seule réplique est de dire « je t’aime » au personnage de Richard Dreyfuss.

Lors de son audition, George Lucas lui a simplement demandé si elle savait conduire. Elle dira plus tard que ce moment « a changé sa vie pour toujours ». Plus tard, elle monte un spectacle solo à Broadway intitulé The Blonde in the Thunderbird (La blonde dans la Thunderbird), qui a suscité des critiques généralement sévères.

« Pour qui vous vous prenez ? »

L’actrice apparaît ensuite dans de nombreuses séries télévisées dans les années 1970, notamment Deux cent dollars plus les frais (The Rockford Files), Starsky et Hutch et L’homme qui valait 3 milliards, mais son rôle le plus célèbre aux Etats-Unis est celui qu’elle tient dans Vivre à trois, diffusée sur ABC de 1977 à 1984 – bien que sa participation ait pris fin en 1981.

Dans Vivre à trois, elle est la blonde écervelée opposée à John Ritter et Joyce DeWitt une comédie sur des colocataires. En 1980, après quatre saisons, elle demande une augmentation de 30 000 dollars par épisode à 150 000 dollars par épisode – comparable à ce que touche John Ritter. Son mari Alan Hamel, ancien producteur de télévision, encourage cette demande.

La production lui répond alors « pour qui vous vous prenez ? », se souvenait-elle en 2020 dans un entretien au magazine People : « John Ritter est la star [de la série]. » Elle est rapidement renvoyée et son personnage est remplacé par deux colocataires différents pendant les dernières années de diffusion de la série.

Mais l’actrice en profite pour explorer de nouvelles activités, notamment un spectacle à Las Vegas, l’écriture de livres, l’animation d’un talk-show et la création d’une entreprise.

Suzanne Somers revient à la télévision dans les années 1990, notamment dans Notre belle famille (Step by Step), diffusée aux Etats-Unis sur ABC et multidiffusé en France sur M6, notamment.

Le Monde avec AP

The post L’actrice Suzanne Somers, star des séries « Vivre à trois » et « Notre belle famille », meurt à l’âge de 76 ans appeared first on Haiti24.

Lot atik