Laurent Lamothe sanctionné par les Etats-Unis pour avoir détourné 60 millions de dollars du fonds PetroCaribe

2 minutes, 5 seconds Read

Laurent Lamothe sanctionné par les Etats-Unis pour avoir détourné 60 millions de dollars du fonds PetroCaribe. Le département d’Etat affirme qu’il est impliqué dans une affaire de corruption importante. Lui et sa famille sont interdits d’entrée aux Etat-Unis.

Le secrétaire d’État américain, Anthony Blinken a annoncé dans un communiqué publié ce vendredi 2 juin que l’ancien premier ministre Laurent Salvador Lamothe et ministre de la planification et de la coopération extérieure est désigné par le gouvernement américain pour son implication dans une affaire de corruption grave. Cette mesure, dit-il, rend Lamothe généralement inéligible pour entrer aux États-Unis.

Selon le département d’Etat, l’ex PM Lamothe a détourné à des fins privées au moins 60 millions de dollars provenant du fonds PetroCaribe pour des investissements dans les infrastructures et des projets de protection sociale du gouvernement haïtien. Par cet acte de corruption et son implication directe dans la gestion du fonds, il a exploité son rôle d’agent public et a contribué à l’instabilité actuelle en Haïti, ajoute le communiqué.

“Nous continuons à soutenir les citoyens, les organisations et les fonctionnaires d’Haïti qui s’engagent à créer de l’espoir et des opportunités pour un avenir meilleur dans leur pays. La désignation d’aujourd’hui fait partie d’une série d’actions visant à promouvoir la responsabilité de ceux qui fomentent la violence, bloquent l’aide humanitaire vitale et s’enrichissent aux dépens du peuple haïtien”, a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Toujours selon ce communiqué, cette désignation publique est effectuée en vertu de la section 7031(c) du Department of State, Foreign Operations, and Related Programs Appropriations Act, 2023 (Div. K, P.L. 117-328) (“section 7031(c)”). La section 7031(c) exige que le secrétaire d’État désigne publiquement ou en privé les fonctionnaires étrangers et les membres de leur famille immédiate au sujet desquels le secrétaire dispose d’informations crédibles sur leur implication dans une corruption importante ou une violation flagrante des droits de l’homme.

Laurent Lamothe a déjà fait l’objet de sanction du Canada qui a visé 17 personnalités politiques et du monde des affaires dont deux anciens présidents, et l’ex PM Jean Henry Céant pour des liens présumés avec des gangs, la corruption et le trafic de drogue.

Laurent Lamothe sanctionné par les Etats-Unis pour avoir détourné 60 millions de dollars du fonds PetroCaribe

En savoir plus:

Naomi Osaka donnera naissance à une fille

Lot atik