Le Gouvernement a lancé le service en ligne Delidoc, une plateforme où les citoyens peuvent faire leur demande de passeport et de carte d’identification nationale

4 minutes, 3 seconds Read
Le Gouvernement a lancé le service en ligne Delidoc, une plateforme où les citoyens peuvent faire leur demande de passeport et de carte d’identification nationale

Le gouvernement haïtien a lancé Delidoc, une plateforme de demande en ligne des documents d’identité.

Le premier ministre Ariel Henry accompagné du ministre de l’Éducation nationale, Nesmy Manigat, du ministre des affaires étrangères, Jean Victor Généus, du directeur général de l’Office National d’identification (ONI), Ronald Guerrier, et d’autres membres du gouvernement, a procédé ce vendredi 31 mars 2023 à l’hôtel Montana, au lancement du service Delidoc, une plateforme de demande en ligne des documents d’identité dont la carte d’identification nationale et le passeport (deux documents disponibles pour le moment).

Ce service est une initiative de l’unité E-gouvernance de la Primature définie comme l’utilisation des technologies de l’information et de la communication par les administrations publiques, ayant pour principal objectif d’améliorer la qualité des services publics. Ce projet pilote est opérationnel pour le moment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et sera disponible progressivement dans les autres villes du pays.

En effet, Michel Colbert de l’unité E-gouvernance de la Primature a donné quelques détails sur la plateforme Delidoc lors de sa prise de parole. “Cette plateforme dénommée Delidoc vise à gérer le flux des demandeurs en offrant aux citoyens la possibilité de poster leur demande en ligne et de prendre rendez-vous en faisant choix d’une tranche horaire de disponibilité affichée par le bureau dans lequel il devra se présenter physiquement. Le citoyen aura désormais l’avantage d’être attendu et aura la garantie d’être servi sans difficulté”, a-t-il détaillé.

Lors de son discours de circonstance, le premier ministre a montré la volonté de son gouvernement de créer cette plateforme en raison des mauvaises conditions auxquelles les citoyens font face pour avoir une pièce d’identité dont le passeport, un document très demandé depuis le lancement du programme Humanitaire Parole mis en place par l’administration Biden. “Ce qui s’est passé ces dernières semaines devant les bureaux de l’immigration de plusieurs villes du pays doit nous interpeller tous en tant que peuple, en tant que nation”, a-t-il déclaré.

Ariel Henry a surtout fait remarquer que c’est la responsabilité de l’Etat de fournir des services à la population dans les meilleures conditions possibles. “Tout haïtien a le droit d’avoir un passeport. L’Etat a pour devoir de servir tous les haïtiens sans distinction et avec de la dignité”, a-t-il rappelé.

Le chef de la Primature a surtout montré la volonté du gouvernement qui a fait tous ses efforts pour décentraliser les bureaux de l’immigration afin d’offrir les meilleurs services possibles. Mais, il est conscient que le système n’a pas été prêt pour faire face à toutes ces demandes. “C’est la raison pour laquelle nous avons accéléré le développement e-gouvernance et mobilisé des experts nationaux pour créer cette application qui va faciliter tous les citoyens à prendre un rendez-vous en ligne”, a-t-il ajouté.

Il demande aux citoyens de garder leur calme en annonçant que le Bureau de l’immigration continue de travailler d’arrache-pied. “Nous demandons à tout le monde d’être patient. La direction de l’immigration aura besoin d’un délai pour produire et délivrer les passeports. Ce problème sera totalement résolu lorsque nous aurons reçu d’autres matériels commandés afin que l’immigration puisse offrir un meilleur service.”

Ariel Henry a indiqué que son gouvernement envisage de mettre ces services en ligne dans d’autres villes du pays. Cette initiative est un projet de e-gouvernance existant dans de nombreux autres pays visant à améliorer la qualité des services publics comme nous l’avons souligné ci-dessus.

Parallèlement, Ronald Guerrier, Directeur général de l’Office National d’Identification a aussi rappelé la nécessité pour l’Etat d’identifier ses citoyens. Il a aussi fait un rappel sur l’histoire de la carte d’identité, tout en révélant quelques projets en cours à l’ONI. “Très bientôt l’ONI va démarrer le processus d’identification des enfants dès la naissance. Nous allons démarrer aussi le processus d’enregistrement des étrangers sur le territoire qui devrait avoir un NINU (équivalent du numéro sécurité sociale) .”

Notons que le site Delidoc http://www.delidoc.gouv.ht/delidoc est déjà opérationnel. Ce service est disponible gratuitement pour les citoyens de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et sera disponible progressivement dans les villes de province. Le passeport et la carte d’identification nationale sont seulement les deux pièces pour lesquelles les citoyens peuvent faire une demande.

En savoir plus:

La BRH autorise les institutions financières de crédit à accorder à leurs clients un moratoire allant jusqu’au 30 septembre 2023

Lot atik