Le navire américain qui patrouillait les eaux haïtiennes, s’est-il noyé ou reparti ?

Le navire américain qui patrouillait les eaux haïtiennes, s’est-il noyé ou reparti ?

3 minutes, 24 seconds Read
Le navire américain qui patrouillait les eaux haïtiennes, s’est-il noyé ou reparti ?

Environ 2 mois après l’arrivée du navire de la garde-côtière américaine dans la baie de Port-au-Prince, aucune information n’est communiquée au public sur le bilan de ses réalisations. Ce navire était là, disaient les autorités américaines, pour “patrouiller” les eaux haïtiennes, en vue d’aider le gouvernement à assurer la sécurité et la stabilité. Alors que les gangs continuent d’utiliser la mer de Port-au-Prince comme point de passage pour se rendre dans d’autres endroits et commettent des crimes, l’Ambassade américaine reste muette sur la mission du navire de la garde-côtière des États-Unis.

Port-au-Prince, le 21 décembre 2022.- Il était arrivé en Haïti au tout début du mois d’octobre. L’information a circulé, entre autres, sur les réseaux sociaux, pendant des jours, avant que l’Ambassade Américaine ne confirme  sa présence dans les eaux haïtiennes.

Alors que les gangs continuent d’utiliser la mer de Port-au-Prince comme point de passage pour se rendre dans d’autres endroits et commettent des crimes, plus d’un se demande si le navire a laissé la baie de Port-au-Prince sans tambour, ni trompette ? Ou si sa mission a été accomplie?

Selon ce qu’avait précisé le Bureau des affaires publiques de l’ambassade des États-Unis dans un communiqué, la présence de ce navire de la garde côtière visait à aider le gouvernement haïtien à assurer la sécurité et la stabilité dans tout le pays.

“Il baladait sur  les eaux haïtiennes, à la demande du gouvernement d’Ariel Henry et en étroite coordination avec le Département d’État américain”, avait précisé le bureau. Dans le cadre de cette mission, un accent devait être mis particulièrement sur la dissuasion et la prévention de la migration maritime dangereuse et irrégulière.

Le commandant du septième district de la Garde côtière avait même précisé que le gouvernement américain avait un intérêt direct pour la sécurité régionale dans l’ensemble de la mer des Caraïbes. Le contre-amiral Brendan C. McPherson se montrait conscient de la situation prévalant dans le pays avec, notamment, des troubles civils et de la violence des gangs en Haïti.

2 mois après la publication de ce communiqué, rien n’a été dit sur la présence de ce bateau, qui devrait être accosté non loin de l’un des quartiers les plus dangereux de la Capitale : “Village de Dieu”.

Alors que ce navire est censé être présent dans les eaux de Port-au-Prince, les gangs de ce bidonville ne chôment pas.

Les hommes armés opérant dans la 3e circonscription de Port-au-Prince, sillonnent encore la mer en chaloupe.

Selon les informations parvenues à la rédaction de VBI, ces chefs de gangs laissent souvent le Village par voie maritime, pour se rendre dans la Commune de Cabaret, notamment dans les localités de “Minoterie”, Source Matelas et Canaan.

Quelques jours après l’arrivée du navire, soit le 21 octobre dernier, les bandits avaient détourné un petit bateau qui transportait des marchandises notamment des produits alimentaires à destination de l’Île de la Gonâve.

A date, le Bureau des affaires publiques de l’Ambassade n’a fourni aucune information relative aux actions concrètes posées par les occupants du navire.

Plus d’un se demande si le navire américain se trouve encore dans les eaux haïtiennes et quel est le bilan de ses interventions.

Le bateau américain semble travailler dans l’ombre, alors que la situation sécuritaire continue d’empirer.

L’instabilité perdure, l’insécurité devient chronique, les gangs armés ne cessent d’imposer leur loi sous les regards passifs, voire complices, de nos dirigeants.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Le navire américain qui patrouillait les eaux haïtiennes, s’est-il noyé ou reparti ? est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik