Le nombre de victimes de violences conjugales recensées par la police et la gendarmerie en hausse de 21 % en 2021

1 minute, 17 seconds Read

Les services de police et de gendarmerie ont recensé 208 000 victimes de violences conjugales en 2021, une hausse de 21 % par rapport à 2020, selon les données du service statistique du ministère de l’intérieur (SSMSI), rendues publiques jeudi 15 décembre.

        <p class="article__paragraph ">Selon l’étude, publiée annuellement par le ministère, 89 % des personnes mis en cause en 2021 pour des violences sur leur partenaire ou ex-partenaire sont des hommes. <em>« Le nombre d’enregistrements a pratiquement doublé depuis 2016, dans un contexte de libération de la parole et d’amélioration des conditions d’accueil des victimes par les services de police et de gendarmerie »</em>, note le SSMSI, qui relève également que <em>« la part des faits anciens (commis avant leur année d’enregistrement) est passée de 18 % en 2016 à 28 % en 2021 »</em>.</p>            <p class="article__paragraph ">Deux tiers de ces violences sont des violences physiques, un peu moins d’un tiers sont des violences psychologiques ou verbales, note le SSMSI, qui ajoute que les violences sexuelles conjugales enregistrées sont très peu fréquentes.</p>            <section class="author">  <p class="author__detail">  <span class="author__name">Le Monde</span>  </p>  </section>    <section class="article__reactions">         </section>   

The post Le nombre de victimes de violences conjugales recensées par la police et la gendarmerie en hausse de 21 % en 2021 appeared first on Haiti24.

Lot atik