Le président élu, Luiz Inácio Lula da Silva a reçu son diplôme de certification comme président de la République

2 minutes, 6 seconds Read
Le président élu, Luiz Inácio Lula da Silva a reçu son diplôme de certification comme président de la République

Le président élu, Luiz Inácio Lula da Silva a reçu son diplôme de président de la République du Tribunal supérieur électoral du Brésil (TSE)

Le président élu, Luiz Inácio Lula da Silva, 77 ans, a reçu, ce lundi 12 décembre, devant une assemblée acquise à sa cause, la certification de son élection pour un troisième mandat de président du Brésil avant son investiture le 1er janvier 2023. Il est revenu sur l’audace du peuple brésilien qui lui a décerné en 2002– à quelqu’un si souvent questionné pour ne pas avoir de diplôme universitaire – le diplôme de Président de la République.

« Je réaffirme aujourd’hui que je mettrai tout en œuvre pour, avec mon adjoint Geraldo Alckmin, remplir l’engagement que j’ai pris non seulement pendant la campagne, mais tout au long de ma vie : faire du Brésil un pays plus développé et plus juste, avec la garantie de la dignité et la qualité de vie de tous les Brésiliens, en particulier ceux qui en ont le plus besoin », a-t-il indiqué.

Il a parlé des déboires de la démocratie dans son pays. Rarement dans l’histoire récente de ce pays la démocratie n’a été aussi menacée. Rares sont les fois dans notre histoire que la volonté populaire a été autant mise à l’épreuve, et a dû surmonter autant d’obstacles pour enfin se faire entendre, a renchéri le nouveau president de ce geant de l’Amérique du sud.

Mais selon lui, la démocratie ne naît pas par génération spontanée. Elle a besoin d’être semée, cultivée, entretenue avec beaucoup d’affection par chacun, chaque jour, pour que la récolte soit généreuse pour tous.

« Mais en plus d’être semée, cultivée et entretenue avec grand soin, la démocratie a besoin d’être défendue au quotidien contre ceux qui tentent, à tout prix, de la soumettre à leurs intérêts financiers et à leurs ambitions de pouvoir », a -t-il poursuivi en soulignant la victoire de la démocratie.

La remise de ce certificat met officiellement fin au processus électoral. Mais le président Bolsonaro qui a du mal à reconnaître
sa défaite n’a jamais félicité Lula.

En savoir plus:

Le SDP de Nènel Cassy se réjouit que le secteur privé haïtien prenne conscience de son improductivité

Lot atik