Les Haïtiens perdent leur privilège d’entrer au Belize sans visa

1 minute, 44 seconds Read
Les Haïtiens perdent leur privilège d’entrer au Belize sans visa

Le Belize va supprimer l’exemption de visas pour les Haïtiens souhaitant entrer sur son territoire.

Le Belize durcit les règles d’immigration pour les Haïtiens et les Jamaïcains. Les premiers devront désormais se munir de visas alors que les seconds devront fournir des preuves de réservation d’hôtel non remboursables entièrement payés pour être autorisés à entrer dans ce pays d’Amérique centrale.

Ces nouvelles mesures, annoncées le 30 mars 2023, ont été prises lors d’un conseil du gouvernement organisé deux jours plus tôt. Pour les justifier, le gouvernement dirigé par John Briceño évoque l’utilisation croissante du Belize comme point de transit pour entrer aux États-Unis.

Les autorités béliziennes disent avoir mené une discussion approfondie sur la question et comptent ainsi invoquer l’article 226 (a) du Traité révisé de Chaguaramas, qui permet aux responsables de l’immigration d’imposer immédiatement ces mesures aux ressortissants haïtiens et jamaïcains souhaitant visiter le Belize

Un groupe de travail Interministériel devrait également être mis sur pied afin de contrôler le flux de migrants utilisant le territoire du Belize comme point de transit, selon le gouvernement bélizien.

Le Belize était, jusqu’à cette annonce, le seul pays de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) à accorder l’exemption de visas aux Haïtiens pour entrer sur son territoire. Les États membres de la CARICOM avaient certes accordé ce privilège aux Haïtiens désirant voyager dans la région en juillet 2018 mais ils allaient l’annuler un an plus tard en raison de l’arrivée massive des Haïtiens sur leur territoire.

En décembre 2022, le Consulat du Belize en Haïti avait même rappelé, à travers une note, que les Haïtiens n’avaient pas besoin de visa ni d’aucune autorisation spéciale pour se rendre au Belize comme touriste pour une durée maximum de 30 jours.

En savoir plus:

Douane: 11 milliards de gourdes de recettes en mars 2023, plus que le triple des recettes un an auparavant

Lot atik