Ligue 1 : Marseille concède le nul à Lorient et perd du terrain sur Lens

Ligue 1 : Marseille concède le nul à Lorient et perd du terrain sur Lens

4 minutes, 24 seconds Read

L’Olympique de Marseille a fait des matchs à l’extérieur sa spécialité mais, accroché 0-0 à Lorient, l’OM a manqué l’occasion, dimanche 9 avril, de poursuivre sa série et de revenir à la hauteur de Lens, deuxième, en clôture de la 30ᵉ journée de Ligue 1.

Au sortir du week-end, seules deux équipes du top 5 peuvent sourire : le Paris Saint-Germain, toujours leader avec six points d’avance après sa victoire samedi à Nice (2-0), et le RC Lens, désormais seul deuxième du classement après son succès vendredi devant Strasbourg (2-1). Le club de la capitale et son dauphin s’affronteront samedi prochain au Parc des Princes pour le match au sommet de la 31ᵉ journée.

Les Marseillais, troisièmes, comptent deux longueurs de retard sur Lens à huit journées de la fin et ont perdu des points dans la course à la Ligue des champions. « C’est une déception. Le match était à notre portée mais il nous a manqué des choses dans les derniers gestes, a reconnu Matteo Guendouzi, au micro d’Amazon Prime, après la rencontre. Il n’y a pas de pression, il y a encore beaucoup de matches. »

Marseille s’arrête à huit victoires à l’extérieur

Attentive et sans complexe, la défense lorientaise a mis fin à la série marseillaise de huit victoires d’affilée à l’extérieur, même si les Merlus (10e, 45 pts) ont trop manqué de tranchant pour faire mieux.

En effet, Marseille a rapidement mis la pression dans le camp adverse, mais seul l’attaquant chilien Alexis Sanchez a vraiment su créer le danger. Côté lorientais, si la défense a tenu bon, l’absence en milieu de terrain de Laurent Abergel, suspendu, et d’Enzo Le Fée, a compliqué les sorties de balle. Malgré tout, Romain Faivre a provoqué les premiers frissons en profitant d’un mauvais contrôle de Leonardo Balerdi. Parti seul vers le but, il n’a pas résisté au retour de Samuel Gigot (6e).

En face, Cengiz Ünder a désespéré les supporters marseillais. Bien servi par Sanchez, il a tiré sur Vito Mannone (12e) ou à côté (47e). Et à la récupération d’une mauvaise relance du gardien lorientais, il a tergiversé et manqué le cadre (35e). A la peine depuis des mois, ses coéquipiers marseillais Jonathan Clauss et Nuno Tavares ont failli retrouver la bonne connexion, mais la frappe du piston droit, servi par le piston gauche, a été déviée (40e). Et le Portugais a ensuite trouvé Jean-Victor Makengo sur une frappe plein axe (65e).

En face, le transfuge Bamba Dieng, arrivé à Lorient en janvier, est monté peu à peu en puissance, d’abord éclipsé par Adil Aouchiche, qui fêtait sa première titularisation en L1 sous le maillot lorientais, avant d’obliger Pau Lopez à une parade réflexe sur une reprise du gauche dans la surface (63e).

Et dans une fin de match animée, les Merlus, qui avaient perdu tous leurs matches contre l’OM depuis leur remontée dans l’élite en 2020, se sont même payé le luxe de se montrer les plus dangereux, en particulier par Ibrahima Koné, entré à la place de Dieng pour les dix dernières minutes.

« Sentiment amer » pour Monaco

L’OM, qui doit aussi regarder dans son rétroviseur, peut s’estimer heureux que Monaco, quatrième, n’ait pas tenu le rythme à Nantes malgré une avance de deux buts à la mi-temps. Sur la lancée de leur qualification pour la finale de Coupe de France, mercredi contre Lyon (1-0), les Canaris et leur public ont repris le dessus en seconde période, et l’inévitable Ludovic Blas a fini par égaliser à la 78ᵉ minute (2-2). Les Monégasques restent à trois points du podium. « On repart clairement de La Beaujoire avec un sentiment amer », a pesté sur Canal+ Axel Disasi, buteur déçu pour Monaco, qui laisse aussi filer de précieux points.

Désespéré par l’élimination en demi-finale de Coupe, Lyon peut se frotter les mains devant ces résultats, après avoir signé un deuxième succès de suite en Ligue 1. Après le Paris SG (1-0), l’OL a dominé le Stade rennais au bout d’une seconde période renversante, et pointe à la fin du week-end au septième rang, avec des chances encore intactes d’accrocher la cinquième place, synonyme de qualification pour la Ligue Europa Conférence.

A la lutte pour le maintien, Ajaccio et Troyes ont, de leur côté, de moins en moins d’arguments sur lesquels s’appuyer pour leur fin de saison. Les Corses, dix-neuvièmes, ont été largement dominés (3-0) par un concurrent direct, Auxerre, quinzième : les deux équipes sont désormais séparées de huit points. Troyes a également perdu à domicile, face à Clermont (2-0), et stagne au dix-huitième rang, devant Ajaccio et Angers et derrière Strasbourg, battu vendredi par Lens (2-1).

Le Monde avec AFP

The post Ligue 1 : Marseille concède le nul à Lorient et perd du terrain sur Lens appeared first on Haiti24.

Lot atik