L’intelligence artificielle au service du pouvoir au Venezuela

2 minutes, 53 seconds Read

Depuis quelques temps, on voit apparaître à la télévision nationale d’étranges présentateurs, à la voix robotique et aux gestes saccadés, qui vantent les succès économiques du Venezuela ou des événements sportifs organisés dans le pays, qui discréditent parfois l’opposition également.

Il s’agit de personnages créés grâce à l’intelligence artificielle, présentés comme travaillant pour des chaînes américaines, puis repris par la télévision publique comme s’il s’agissait d’enquêtes journalistiques, « ce n’est pas la télévision vénézuélienne qui le dit, c’est un média implanté aux États-Unis et dans une bonne partie de l’Amérique latine », clame un présentateur alors que la chaîne en question n’existe pas.

L’ONG Cazadores de fake news a identifié plusieurs comptes, très actifs sur les réseaux sociaux, qui relaient ces vidéos. Il s’agit parfois de bots, mais pas toujours, comme l’explique Maria Virginia Marin de l’association ProBox : « Beaucoup d’entre eux sont des personnes bien réelles qui sont payées pour diffuser cette propagande ou de la désinformation. » Certains peuvent gagner jusqu’à 80 dollars par mois, payés via un système qui sert aussi à verser des aides sociales aux habitants.

En Haïti, la violence des gangs s’étend à Carrefour

La commune située au sud de Port-au-Prince était jusqu’à présent relativement épargnée par les bandits mais, depuis quelques jours, elle est secouée par des violences meurtrières. Les groupes armés « font la loi, résume Frantz Duval, rédacteur en chef du Nouvelliste, ils attaquent les commissariats de police, ils ont tué un policier. » L’administration publique n’a pu fonctionner hier (31 mai 2023) et de nombreux habitants essaient de se mettre à l’abri et d’éviter les rues. « Pour aller à Carrefour, il faut passer à Martissant, poursuit Frantz Duval, mais ça fait deux ans que la police ne peut pas le faire, elle ne peut pas envoyer de renforts significatifs à Carrefour et aujourd’hui la police n’est pas encore en mesure de contourner ou de traverser pour porter secours à Carrefour. »

Mobilisation contre la crise de l’eau en Uruguay

Des milliers de personnes ont protesté hier (31 mai 2023) contre la décision du gouvernement d’ajouter de l’eau salée, de l’embouchure du fleuve Rio de la Plata, à l’eau douce distribuée dans la capitale et ses environs. Les manifestants veulent connaître l’ampleur réelle de la crise. « Il va falloir prendre des mesures concrètes, surtout pour certains secteurs de la population », prévient le président de la Fédération des fonctionnaires de l’OSE, l’opérateur public de l’eau. Le journal La Diaria a recueilli les confidences d’un responsable du ministère de l’Environnement : « Les pluies de la semaine dernière ne suffiront pas à pallier le déficit hydrique ». Un scénario difficile se profile, avec le recours à encore plus d’eau salée… une eau déjà déconseillée aux personnes souffrant de maladies comme l’hypertension et aux bébés.

Le journal de la 1ère

En Guadeloupe, collectivités locales, chambres consulaires et État se sont penchés sur le nouveau « schéma régional de développement ».

The post L’intelligence artificielle au service du pouvoir au Venezuela appeared first on Haiti24.

Lot atik