Meeting aérien du Temps des hélices : un demi-siècle d’existence et toujours aussi fringuant

2 minutes, 54 seconds Read

Le célèbre meeting aérien fêtera ce week-end sa 50e édition avec quelques surprises autour de la patrouille de France et la démonstration, pour la première fois d’un F-16.

Il résiste au temps, aux modes qui passent et aux tempêtes pour réunir, traditionnellement les week-ends de la Pentecôte tous les amoureux du monde de l’aviation autour des avions d’hier et d’aujourd’hui. Le meeting du Temps des hélices, ballet aérien de plus de 100 appareils avec cinq heures de spectacle pour régaler les 40.000 paires d’yeux dans le cadre champêtre de l’aérodrome de Cerny La Ferté-Alais, dans le sud de Paris, se tiendra les 27 et 28 mai dans l’Essonne.

Avant de lever la tête pour savourer les démonstrations en vol à travers des tableaux thématiques retraçant la fabuleuse histoire de l’aviation, le public pourra commencer à s’émerveiller au sol en approchant les vieux « coucous » des pionniers ou les appareils civils et militaires plus récents posés au sol. L’occasion de toucher du doigt ces sentinelles aériennes exposées aux visiteurs et, pourquoi pas, de faire connaissance avec les passionnés en combinaison qui mettront les gaz quelques heures plus tard dans les airs.

Fins connaisseurs (qui auront tout prévu, y compris un petit siège et la glacière) ou purs novices attirés par le grand spectacle, les spectateurs s’éparpilleront ensuite dans les grandes étendues herbeuses, l’oreille tendue pour écouter la vibrante musique hollywoodienne et les commentaires relatant l’épopée des plus grands aviateurs tandis que dans le ciel, les tableaux historiques s’enchaîneront.

Le Corsair américain (en bleu marine), un incontournable du meeting aérien. Jean-Pierre Touzeau

Des reconstitutions de batailles aériennes

L’amicale Jean-Baptiste Salis qui organise le meeting misera une nouvelle fois sur des classiques avec des reconstitutions qui ont contribué à faire la renommée de l’événement en Europe et dans le monde. L’incontournable Tora Tora Tora animé par onze T6 avec ses effets pyrotechniques ou une mise en scène d’une bataille de la guerre du Vietnam seront une nouvelle fois de la partie. Frissons garantis.

La patrouille de France de passage dans le ciel de l’Essonne. Jean-Pierre Touzeau

Le F-16 et le Rafale dans les airs

Mais le meeting de la Ferté-Alais ne serait rien sans la participation de l’Armée de l’air et de la Patrouille de France, un des moments phares de la longue après-midi de démonstrations. Les célèbres acrobates des airs colorant le ciel avec l’emblématique Alpha Jet seront d’autant plus attendus qu’ils souffleront leurs 70 bougies. Il sera encore question d’anniversaire avec le demi-siècle d’existence cette année de l’Équipe de voltige de l’armée de l’air, virtuoses étourdissants du pilotage collectionnant les titres de champions du monde avant les passages du Rafale Marine et, pour la première fois de l’histoire du meeting, l’apparition d’un F-16. Une cerise sur le gâteau à déguster sans modération mais avec des bouchons pour les oreilles les plus sensibles !

L’affiche de la 50e édition du Temps des hélices DR

The post Meeting aérien du Temps des hélices : un demi-siècle d’existence et toujours aussi fringuant appeared first on Haiti24.

Lot atik