MENFP : 18 étudiants du CFEF reçoivent leur diplôme

MENFP : 18 étudiants du CFEF reçoivent leur diplôme

3 minutes, 46 seconds Read

Cérémonie de graduation de 18 étudiants du Centre de formation pour l’école fondamentale (CFEF).

Lors d’une cérémonie organisée à l’hôtel Oasis à Pétion-Ville, le ministre Nesmy Manigat accompagné de son chef de Cabinet, a procédé ce mardi à la remise de diplôme à une dizaine d’étudiants du Centre de formation pour l’école fondamentale (CFEF). Cette cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs partenaires du secteur éducatif et des directeurs généraux dont celui de l’ONAPE Hervé Boursiquot et celui du FNE Jean Ronald Joseph.

Le ministre Nesmy Manigat a, dans ses propos de circonstances, souligné que, face aux défis de l’heure, l’école doit changer, s’adapter aux désirs et aux besoins de cette nouvelle génération d’apprenants, plus exigeants, elle doit être un lieu où ensemble l’on forme l’espérance d’une vie collective meilleure. « C’est ce nouveau socle de périmètre essentiel qu’on attend de cette nouvelle version du CFEF qui a aujourd’hui la chance d’avoir une nouvelle équipe dynamique et déterminée », a-t-il indiqué.

S’agissant de la cérémonie de remise de diplôme en soi, le titulaire du MENFP a souligné que cette occasion n’est pas uniquement une question d’habillement, de réception de diplôme ou encore d’organisation de séances de photo pour entrer dans les salles de classe ensuite. « C’est plus que ça, a martelé M. Manigat. En effet, chaque diplôme à une date de péremption. Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’une porte de sortie mais d’une porte d’entrée dans un monde où l’apprentissage est permanent. »

MENFP : 18 étudiants du CFEF reçoivent leur diplôme

En ce sens, le ministre a promis que le MENFP continuera de veiller sur cette deuxième cohorte du CFEF. Il a annoncé que deux nouvelles mesures sont à l’étude au sein du MENFP, à cet égard. Il s’agit d’abord de la redéfinition du socle essentiel de l’école fondamentale qui débute par la préscolaire ; ensuite, le MENFP veut mettre sur place un programme de master en collaboration avec certaines universités publiques en région en faveur des enseignants de l’école fondamentale.

Le Directeur du CFEF, Ronald Jean-Jacques, qui est intervenu à cette cérémonie a plaidé pour la mise en place d’une structure solide afin de défendre l’école fondamentale, le CFEF et les EFACAP. «Il ne faut pas s’attaquer à une personne, il nous faut cibler le système. Et ce dernier se trouve dans notre mental », a-t-il déclaré.

M. Jean-Jacques souligne par ailleurs que « pour arriver à la transformation sociétale dont nous rêvons tous, c’est-à-dire la nouvelle Haïti, nous devons passer d’abord par une révolution de conscience. « Nous obtiendrons la libération mentale par cette révolution de conscience », a-t-il fait remarquer.

Emmanuel Jean-Louis, un des 18 diplômés, a fait part dans son allocution du sentiment de ses camarades, de leurs doléances et de leurs attentes par rapport dit-il, à ce que le CFEF représente pour le système éducatif haïtien.

Après avoir exprimé le sentiment de satisfaction de ses camarades par rapport à la cérémonie de graduation, M. Jean-Louis a tenu à attirer l’attention du ministre Manigat sur le traitement réservé au CFEF par le MENFP. « Nous sommes indignés, Monsieur le ministre, parce que les acteurs techniques et stratégiques du MENFP font tout pour marginaliser le CFEF. Nous sommes indignés parce que, nous comme enseignants de l’école fondamentale formés par le MENFP, avons toujours de grandes difficultés à intégrer une institution publique sans un bras politique pour servir le pays […] », a-t-il déclaré.

Le nouveau diplômé a ainsi plaidé pour que la direction du CFEF soit dotée de matériels et de moyens financiers adéquats pour faire constater l’innovation académique, l’élan académique et didactique au sein de l’institution publique de formation des spécialistes pour l’école fondamentale. Il a demandé entre autres un autobus pour les sorties pédagogiques, la nomination de professeurs à temps plein, des allocations adéquates aux probataires, la prise en charge des nominations des CFEFiens après leur probation.

MENFP : 18 étudiants du CFEF reçoivent leur diplôme

En savoir plus:

Récupéré par la PNH, un véhicule volé en République Dominicaine a été remis à sa propriétaire à Ouanaminthe

Lot atik