Palmarès, bilan face à la France, virus…Cinq choses à savoir sur les Pays-Bas

4 minutes, 23 seconds Read
Virgil van Dijk, l’un des patrons des «Oranje». MAURICE VAN STEEN / AFP

Les Bleus accueillent les «Oranje» ce vendredi (20h45) au Stade de France pour leurs débuts dans les éliminatoires de l’Euro 2024.

Aucune Coupe du monde

Aux Pays-Bas, le football est «total». Mais en Coupe du monde, l’échec l’est également. Dans toute leur (fabuleuse) histoire, les «Oranje» n’ont jamais soulevé le plus beau trophée du ballon rond. Une anomalie au vu des joueurs légendaires – comme le regretté Johan Cruyff et Marco van Basten – qui ont défendu leurs couleurs. À trois reprises, ils l’ont effleuré du bout des doigts. En 1974 et 1978, avec le «Hollandais volant» comme fer de lance (défaite 2-1 contre l’Allemagne de l’Ouest et 3-1 après prolongation face à l’Argentine). Et en 2010, avec le duo trio Wesley Sneijder-Arjen Robben-Robin van Persie aux commandes (défaite 0-1 après prolongation face à l’Espagne). Lors du dernier Mondial, au Qatar, les hommes de Louis van Gaal ont vu leur parcours s’arrêter au stade des quarts de finale au terme d’un match plein de rebondissements contre (encore)…l’Argentine (2-2, 3-4 aux tirs au but).

Un championnat d’Europe au palmarès

Mais s’ils n’ont pas remporté de Coupe du monde, les Pays-Bas ont malgré tout soulevé un trophée majeur : le championnat d’Europe 1988. Cette année-là, portés par Ruud Gullit et Marco van Basten – auteurs des deux buts inscrits en finale -, ils réalisent un très parcours, sortant notamment l’Allemagne de l’Ouest (1-2) en demi-finales, et viennent finalement à bout de la redoutable équipe de l’Union Soviétique (2-0) dans l’ultime rencontre. C’est le seul trophée remporté par les «Oranje» jusqu’à présent. À noter qu’ils ont aussi été finalistes de la première Ligue des nations en 2018-2019 (défaite 1-0 contre le Portugal) et qu’ils ont obtenu trois médailles de bronze aux Jeux Olympiques (en 1908, 1912 et 1920).

À VOIR AUSSI – La préparation des Bleus avant d’affronter les Pays-Bas ce vendredi (20h45)

La France ne leur réussit pas vraiment

Les «Oranje» ont l’habitude d’affronter les Bleus. Depuis leur création, les deux équipes nationales se sont affrontées à vingt-huit reprises ; d’abord lors de rencontres amicales, puis (aussi) dans un cadre plus compétitif. Pour le moment, c’est la France qui mène aux points avec quatorze succès au compteur contre onze pour les Pays-Bas (trois matches nuls). Ce vendredi soir (20h45), au Stade de France, Ronald Koeman et ses joueurs auront l’occasion de rééquilibrer ce bilan. Pour la petite histoire, la plus grande victoire néerlandaise contre l’équipe de France est de 8-1 ; c’était le 2 avril 1923 en match amical. Leur plus grand revers, lui, est de 4-0 ; le 26 mai 1947 en amical mais aussi le 31 août 2017 en éliminatoires de la Coupe du monde avec le premier but de Kylian Mbappé sous le maillot tricolore.

Un virus décime actuellement l’équipe

C’est l’hécatombe chez les Oranje. À quelques heures d’affronter l’équipe de France au Stade de France (vendredi, 20h45), cinq joueurs ont été touchés par un virus et ont dû déclarer forfait. Il s’agit de Cody Gakpo (Liverpool), Matthijs de Ligt (Bayern Munich), Sven Botman (Newcastle United), Bart Verbruggen (Anderlecht) et Joey Veerman (PSV Eindhoven). Les cinq joueurs «ont quitté le camp d’entraînement de l’équipe nationale néerlandaise ce matin. Ils souffrent d’une infection virale», a ajouté la KNVB dans un communiqué. Ils auraient été pris de crampes et de vomissements après avoir mangé un poulet au curry au dîner mercredi. «La cause de ces symptômes de grippe intestinale est incertaine. J’ai moi-même mangé du poulet et je n’ai pour le moment aucun symptôme», a déclaré le capitaine Virgil van Dijk jeudi en conférence de presse. De nouveaux cas sont redoutés d’ici vendredi soir.

Quatre joueurs passés par la Ligue 1

Les adeptes de la Ligue 1 devraient reconnaître plusieurs têtes ce vendredi soir. En effet, la sélection composée par Ronald Koeman comporte quatre joueurs passés par le championnat de France. Tout d’abord, Memphis Depay, qui a fait les beaux jours de l’Olympique lyonnais entre janvier 2017 et juin 2021. Mais aussi Sven Botman (absent ce vendredi), champion de France 2020-2021 avec le LOSC, Georginio Wijnaldum qui a rejoint le Paris SG à l’été 2021 avant d’être prêté à l’AS Rome lors du dernier mercato estival, et le jeune prometteur Xavi Simons – lui aussi passé par les rangs du club francilien – qui se régale au PSV Eindhoven cette saison. Ce retour en France les motivera-t-il à se mettre en évidence ? Réponse dans la soirée.

The post Palmarès, bilan face à la France, virus…Cinq choses à savoir sur les Pays-Bas appeared first on Haiti24.

Lot atik