Plusieurs citoyens indignés après l’assassinat des trois policiers de l’UTAG

Plusieurs citoyens indignés après l’assassinat des trois policiers de l’UTAG

2 minutes, 20 seconds Read
Plusieurs citoyens indignés après l’assassinat des trois policiers de l’UTAG

Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) – vien de publier cet article

L’assassinat tragique des trois policiers de l’Unité Temporaire Anti-Gang (UTAG) a secoué la capitale et ses habitants. Un micro-trottoir effectué dans différentes rues de Port-au-Prince révèle un mélange de tristesse, de colère et d’indignation face à cet acte de violence, illustrant une fois de plus les défis de sécurité auxquels le pays est confronté.

Port-au-Prince, le 10 juin 2024. – « C’est un véritable drame pour notre communauté. Ces policiers risquent leur vie chaque jour pour nous protéger, et assister qu’ils sont abattus de cette manière est tout simplement inacceptable. Nous avons besoin de plus de soutien pour nos forces de l’ordre », déclare Brutus Roodley, étudiant en première année de sciences politiques à l’IERAH.

« Comment pouvons-nous espérer un avenir meilleur si ceux qui sont censés nous protéger sont eux-mêmes victimes de la violence ? », soutient Claire-Marie, une commerçante de 32 ans. Elle souligne qu’il est urgent que le gouvernement prenne des mesures sérieuses pour améliorer la sécurité dans notre pays.

Les bandits en possession des dépouilles des policiers victimes

En effet, 24 heures après l’assassinat, aucune offensive des forces de l’ordre visant à récupérer les corps des agents assassinés n’a été entreprise. «Ces hommes avaient de la famille, il faut que le haut commandement trouve une façon de récupérer leurs cadavres », insiste Lucien Noel, 27 ans, agent de sécurité.

« Les policiers devraient être mieux équipés. C’est une honte que cela se soit produit, et cela montre les failles de notre système de sécurité », affirme un étudiant de l’INAGHEI, souhaitant garder l’anonymat.

Les réactions recueillies montrent une population profondément affectée par la violence, désireuse de voir des changements significatifs. Les citoyens espèrent des mesures concrètes pour lutter contre la grande criminalité.

Un contexte très fragile

Cet événement survient dans un contexte de crise sécuritaire croissante. Les gangs armés pullulent et les actes de violence sont devenus monnaie courante. Le gouvernement, sous pression, est appelé à améliorer la sécurité et restaurer la confiance de la population. Les appels à l’action se multiplient alors que les citoyens réclament justice et sécurité pour tous.

Rappelons que la Police Nationale d’Haïti s’apprête à célébrer ses 29 ans d’existence dans deux jours, soit le 12 juin prochain.

Belly-Dave Bélizaire
Vant Bèf Info (VBI)

L’article Plusieurs citoyens indignés après l’assassinat des trois policiers de l’UTAG est apparu en premier sur Vant Bèf Info (VBI). Vant Bèf Info (VBI) –

Lot atik