Pour les familles des explosions au port de Beyrouth, “l’État de droit au Liban est mort”

0 minutes, 25 seconds Read

La relance cette semaine de l’enquête du juge libanais Tarek Bitar sur les explosions au port de Beyrouth a rapidement tourné à l’imbroglio. Le magistrat est, depuis mercredi, l’objet de poursuites lancées par le procureur général Ghassan Oueidate, une personnalité elle-même inculpée dans ce dossier. Une situation désespérante pour les familles de victimes.

The post Pour les familles des explosions au port de Beyrouth, “l’État de droit au Liban est mort” appeared first on Haiti24.

Lot atik