Rugby : le capitaine de l’Afrique du Sud, Siya Kolisi sera à la Coupe du monde «même s’il ne doit jouer qu’un match…»

2 minutes, 57 seconds Read

Gravement blessé au genou fin avril, le capitaine des champions du monde a engagé une course contre la montre pour être présent en France.

Le troisième-ligne emblématique des Springboks, Siya Kolisi, opéré fin avril à un genou, est dans les temps pour la Coupe du monde de l’automne prochain en France et il n’est pas question de lui retirer son capitanat, ont annoncé jeudi les dirigeants du XV sud-africain.


À découvrir

Kolisi, 31 ans, 75 sélections, s’est blessé le 24 avril lors d’un match entre son équipe des Sharks et le Munster à Durban. Victime d’une rupture partielle du ligament croisé antérieur, également touché au ménisque, il a été opéré quatre jours plus tard et a engagé une course contre la montre en vue de la Coupe du monde (8 septembre – 28 octobre).

«L’argument de base, c’est qu’il est notre capitaine. Nous ne le remplacerons pas dans son rôle de capitaine, nous aurons des capitaines remplaçants, a expliqué le directeur du rugby sud-africain, Rassie Erasmus, lors d’une conférence de presse au Cap jeudi. Nous espérons, compte tenu de ses temps de passage (dans sa convalescence) qu’il pourra jouer un de ces matches.»

La Coupe du monde débute le 8 septembre, la finale est fixée au 28 octobre. Le premier match des champions du monde en titre est programmé le 10 septembre contre l’Écosse à Marseille. Le choc dans le groupe B face à l’Irlande aura lieu le 23 septembre au Stade de France.

«Même s’il n’est pas prêt à 100% pour le match contre l’Écosse, il y aura du temps jusqu’à la finale de la Coupe du monde», a argumenté Erasmus.

«Nous lui donnerons autant de temps que possible»

À ses côtés, Jacques Nienaber, le sélectionneur des Boks, a rappelé qu’en 2019, Kolisi, à l’époque déjà blessé, n’avait pratiquement pas joué lors des matches de préparation de la Coupe du monde organisée au Japon, ne rentrant qu’une seule fois en jeu face à l’Argentine.

«Nous lui donnerons autant de temps que possible», a dit Nienaber. «Le passé a montré qu’il n’a pas besoin de participer aux matches de préparation avant une Coupe du monde.»

Un premier rassemblement a été organisé la semaine dernière à Durban avec un groupe réduit. Kolisi en était, illustration de son influence sur le groupe. À partir de dimanche, un groupe élargi se réunira à nouveau à Durban, pour un stage de trois jours.

La préparation stricto sensu se déroulera du 12 au 30 juin. Les Boks disputeront le mois suivant le Rugby Championship, le tournoi des grandes nations de l’hémisphère sud dans un format réduit cette année, avec réception de l’Australie et de l’Argentine et déplacement en Nouvelle-Zélande.

Trois matches de préparation sont prévus en août contre l’Argentine, le Pays de Galles et la Nouvelle-Zélande pour peaufiner la défense de leur titre.

L’Afrique du Sud se trouve dans le groupe B avec, en plus de l’Écosse, l’Irlande. Si les champions du monde sortent de la phase de poules, ils croiseront ensuite en quart de finale une nation issue du groupe A, celui de la France et de la Nouvelle-Zélande.

The post Rugby : le capitaine de l’Afrique du Sud, Siya Kolisi sera à la Coupe du monde «même s’il ne doit jouer qu’un match…» appeared first on Haiti24.

Lot atik