Serie A : 18 mois avec sursis pour un supporter ayant fessé une journaliste

1 minute, 14 seconds Read

En direct à la télévision après le match Empoli-Fiorentina en novembre 2021, un supporter a donné une claque sur les fesses de la journaliste Greta Beccaglia.

Un tribunal italien a condamné mardi pour agression sexuelle à 18 mois de prison avec sursis un supporter de football qui avait fessé une journaliste de télévision en direct après un match de Serie A. La sanction, assortie d’une obligation de soins, sera convertie en prison ferme en cas de récidive du prévenu dans les cinq ans.

Le supporter, Andrea Serrani, un restaurateur de 46 ans, a également été condamné à payer 10.000 euros à la journaliste, a indiqué la Fédération nationale de la presse italienne (FNSI). La FNSI, qui était partie civile et a obtenu 5.000 euros de dédommagement, a invité tous ses membres «à toujours dénoncer toute tentative d’intimidation, de menace ou d’agression».

Greta Beccaglia faisait un reportage pour une télévision locale de Toscane devant le stade Carlo Castellani d’Empoli après leur match de Serie A (1e division italienne) contre leurs rivaux toscans de la Fiorentina en novembre 2021, lorsqu’un des supporters qui passait lui a donné une claque sur les fesses.

Les images sont devenues virales et ont provoqué l’indignation générale en Italie, la première division de football du pays faisant partie de ceux qui ont condamné l’agression.

The post Serie A : 18 mois avec sursis pour un supporter ayant fessé une journaliste appeared first on Haiti24.

Lot atik