Sports de glace : un rapport qui dénonce la gestion de Didier Gailhaguet

2 minutes, 39 seconds Read

Un rapport de la mission d’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) s’avère accablant pour la gestion de la Fédération française des sports de glace (FFSG).

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, avait diligenté une mission d’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) portant sur la gestion de la Fédération française des sports de glace, mise en cause à de multiples reprises ces dernières années aussi bien sur le plan des violences sexuelles que pour des interrogations concernant sa gestion financière. Ce samedi, le ministère a rendu public le rapport, qui s’avère pour le moins accablant pour un certain Didier Gailhaguet, président de la Fédération entre 1998 et 2004, puis de 2007 à 2020.

Parmi les nombreux griefs émis par les rapporteurs – qui ont décidé de saisir la justice -, se trouve la disparition de nombreuses archives. «L’actuelle équipe dirigeante de la FFSG, ainsi que la précédente, ont indiqué à la mission ne pas disposer de tous les éléments d’archives pour répondre à ses demandes de communication. La présidente (Gwenaëlle Noury, élue en juin 2022 à la suite de Nathalie Péchalat) et la secrétaire générale de la fédération ont ainsi précisé à la mission ne pas savoir où se trouvaient, pour les années antérieures à 2020, les contrats de travail de certains salariés, des factures de fournisseurs, des conventions avec certains prestataires, en particulier ceux liés à l’activité évènementielle de la FFSG, les budgets prévisionnels des évènements, les conventions avec les collectivités locales, et les pièces justificatives de billetterie dont les souches des reçus.» Avant d’ajouter : «Un témoignage recueilli par la mission a affirmé avoir vu des salariés fédéraux détruire de nombreux documents dans les locaux de la fédération à l’aide d’une déchiqueteuse, peu de temps avant la fin du mandat qui s’est achevé en février 2020.»

L’aspect financier a également été épinglé par les rapporteurs, qui décrivent la situation en ces termes : «Si la mission a pu constater et documenter une gestion plus saine depuis février 2020, elle a relevé des manquements multiples dans la gestion budgétaire et comptable antérieure, dont certains interrogent quant à leur caractère potentiellement intentionnel : non-respect des principes de transparence et de publicité dans la définition des prestations de nature commerciale même si la FFSG n’est pas soumise aux règles de la commande publique ; non-respect des principes fixés par son propre règlement financier ; opacité des relations avec les partenaires et prestataires historiques, sans mise en concurrence, pour des montants que la mission juge trop élevés et selon des modalités discutables en terme d’engagement et justificatifs des dépenses ; absence de contrôle interne des prestations ; manque de transparence sur le choix des sous-traitants,…»

The post Sports de glace : un rapport qui dénonce la gestion de Didier Gailhaguet appeared first on Haiti24.

Lot atik