Top 14 : l’heure du réveil a sonné pour Bordeaux-Bègles

2 minutes, 49 seconds Read

Malgré l’agitation en coulisses pour préparer le prochain exercice, l’UBB n’a pas abandonné l’idée de relancer une saison qui semblait mal embarquée. Avec deux réceptions à venir, les Bordelais peuvent croire à un retour aux avant-postes.

Damian Penaud, Yannick Bru et Thibault Giroud ne sont pas encore là. Ils arriveront l’été prochain à Bordeaux. Mais, en attendant, il y a une saison à finir. Et alors que l’on pensait que l’UBB se dirigeait vers une saison de transition, sans ambition, la victoire à La Rochelle (8-12) pourrait bien marquer un tournant. En s’imposant chez leur bête noire (l’UBB restait sur six défaites consécutives contre les Maritimes), les Bordelais ont recollé au top 6 et, avec un calendrier abordable, ils peuvent envisager la nouvelle année avec ambition.

La fin de l’ère Urios a fait du bien. Le groupe ne le soutenait plus et cela se voyait sur le terrain. Au lendemain de la lourde défaite à Pau (33-7), l’UBB ne comptait que 20 points et Christophe Urios était renvoyé. Mais depuis, la victoire bonifiée contre Brive (33-13) à domicile puis le succès surprise à Marcel-Deflandre contre La Rochelle ont fait renaître l’espoir chez les Girondins. Défaite deux fois en Champions Cup, l’UBB devrait délaisser la compétition intercontinentale et concentrer toutes ses forces sur le TOP 14.

Deux réceptions déterminantes

Les intérimaires Lairle et Charrier ont gardé l’essence du jeu d’Urios mais, sur la pelouse, le comportement des joueurs semble différent. L’UBB rejoue en équipe, a retrouvé de la solidité en défense et pourrait réaliser une très bonne opération au classement en remportant ses deux prochains matchs. En recevant Montpellier puis Bayonne dans leur antre de Chaban-Delmas, les Bordelais pourraient enchaîner une série de quatre victoires d’affilée en Top 14. Pour eux qui n’ont pas connu deux succès consécutifs sur toute l’année 2022, une victoire contre le MHR, vendredi (21h00), serait la bienvenue pour lancer l’année 2023 de la meilleure des manières.

Pour ce bloc de quatre matchs, qui se terminera au début du Tournoi des six nations, l’UBB pourra compter sur ses hommes forts. Lucu et Jalibert sont de retour en forme tandis que Tambwe et Moefana reviennent de blessures. En revanche du côté des avants, les nombreuses blessures peuvent avoir leur importance et notamment celle de Guido Petti qui manque à la troisième ligne bordelaise. En suivant la réception de Bayonne, le 7 janvier, Bordeaux-Bègles enchaînera un déplacement au Stade Français Paris et ira défier un Castres Olympique en difficulté.

Au sortir du mois de janvier, l’UBB pourrait se retrouver en très bonne posture avant d’entamer une période redoutée par beaucoup : le Tournoi des six nations et ses périodes de doublons. De nombreux cadres seront sélectionnés (Jalibert, Lucu, Moefana) et le staff intérimaire devra gérer ses absences. Mais l’UBB s’est donnée les moyens de refaire de cette saison de transition une saison ambitieuse.

The post Top 14 : l’heure du réveil a sonné pour Bordeaux-Bègles appeared first on Haiti24.

Lot atik