Un déodorant a été retiré dans l’estomac d’un homme de 30 ans après l’avoir enfoncé dans son anus

1 minute, 45 seconds Read

Des médecins ont retiré un déodorant dans l’estomac d’un homme âgé de 30 ans après que ce dernier l’a enfoncé dans son anus.

Un déodorant s’est perdu dans le rectum d’un iranien de 30 ans après l’avoir enfoncé dans son anus. Le nom de cet homme n’a pas été révélé mais des médecins lui ont fait une incision sur son estomac et ont retiré l’anti-transpirant errant, a rapporté le journal américain The New-York Post dans un article.

D’après le journal américain qui s’est référé à une étude publiée dans le Visual Journal of Emergency Surgery, “Un homme de 30 ans s’est présenté aux urgences avec des douleurs abdominales aiguës deux heures après avoir inséré une cartouche de déodorant dans son rectum. Il n’y avait aucun symptôme associé tel que nausées, vomissements, saignements rectaux ou habitudes intestinales anormales, etc. Le patient n’avait aucun antécédent médical ou médicamenteux autre qu’une précédente insertion rectale de corps étranger sans complication. Ses signes vitaux étaient dans la plage normale. À l’examen abdominal, le patient présentait une sensibilité généralisée avec sensibilité au rebond.”

Pour retirer l’objet, les médecins ont dû utiliser des rayons X pour découvrir qu’il avait voyagé dans son tube digestif. Ils ont fait une incision sur son estomac et ont retiré le déodorant.

Les experts ne cessent d’avertir depuis quelques temps que des corps étrangers peuvent perforer l’intestin, provoquant l’infiltration de matières fécales dans la paroi abdominal, provoquant des infections nécrosantes potentiellement mortelles, a indiqué le New-York Post, tout en rappelant qu’un homme en République tchèque est mort avec une balle de ping-pong dans les fesses après s’être électrocuté lors d’une séance d’auto-plaisir qui a horriblement mal tourné.

Un déodorant a été retiré dans l'estomac d'un homme de 30 ans après l'avoir enfoncé dans son anus

En savoir plus:

La grenadière Kethna Louis rejoint l’équipe féminine de Montpellier

Lot atik